Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 1er juillet 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Après la pluie, le beau temps

Pour l’instant… Les marchés américains ont signé leur meilleur trimestre depuis 1998 : +20 % pour le S&P 500 et +31 % pour le Nasdaq Composite. La résistance de la tech américaine et l’immense soutien de la Fed et du gouvernement américain y sont pour beaucoup. Sur l’année, le Nasdaq Composite est désormais largement positif (+12 %). En Europe, le rebond est moins vigoureux malgré des plans de soutien également massifs : +13 % pour le CAC 40 par exemple (toujours -16 % sur l’année). Entre les deux continents, au-delà du gouffre sur le secteur de la tech, les anticipations de marché sont largement plus optimistes sur une reprise plus forte de l’activité aux Etats-Unis qu’en Europe, une prévision légèrement contrariée ces dernières semaines avec la résurgence des contaminations de Covid-19 outre-Atlantique.

Massif !

Airbus a annoncé un plan de réduction du personnel historique : 15 000 emplois sont concernés, soit 11 % de ses effectifs. La réduction de la voilure a été annoncée dans les mêmes proportions chez son concurrent américain Boeing.

La vague verte

Il n’y a pas que le paysage politique qui verdit. Les greens bonds (obligations vertes) vont compter un acteur de taille parmi leurs émetteurs. L’Agence allemande de la dette a confirmé qu’elle émettrait, pour la première fois, entre 8 et 12 milliards d’euros de green bonds d’ici à la fin de l’année. Cela représente moins de 10 % des besoins d’endettement de l’Allemagne sur le prochain trimestre. Bien sûr, l’objectif de cette levée est de verdir l’économie, ce qui passera notamment par le financement du développement des voitures électriques.

Sans blague…

La Cour des comptes juge qu’il est « imprudent » de compter exclusivement sur le retour de la croissance pour maîtriser la flambée de l’endettement de l’Etat français. A ce jour, ce dernier pèse pour environ 120 % du PIB. Dans un scénario de faiblesse persistante de l’économie, ce qui est loin d’être improbable, la Cour des comptes voit ce ratio s’envoler à 140 % en 2030. Dans un scénario de rebond à la trajectoire d’avant la crise, le ratio ne redescend pas en-dessous de 105 % avant 2030.

Dans le reste de l’actualité

C’est aujourd’hui que l’Allemagne prend la présidence tournante de l’UE.

« Société Générale achète la néobanque Shine » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

08h00 : ventes au détail (Allemagne)

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

09h55 : taux de chômage (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (zone euro)

10h30 : indice PMI manufacturier (Royaume-Uni)

14h15 : créations d’emplois non agricoles (Etats-Unis)

16h00 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

20h00 : Minutes de la Fed (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !