Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 1er avril 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Le gaz en roubles

C’est l’exigence de Moscou à compter d’aujourd’hui : les livraisons de gaz russes doivent désormais être réglées à partir de comptes bancaires libellés en roubles. Pour le moment, Européens et autres acheteurs « inamicaux » s’y opposent. Comment évoluera la situation dans les prochains jours ?

Le risque de change

Avec toutes les mesures prises par les autorités russes pour encourager les achats et décourager les ventes en roubles, la devise nationale redevient une des monnaies les plus encadrées du monde, avec le renminbi chinois. Ainsi, le rouble a presque retrouvé ses niveaux d’avant-guerre face à l’euro. En exigeant les paiements en roubles pour son gaz, la Russie transfère le risque de change sur les acheteurs. Or, sur une devise particulièrement volatile en ce moment, cette prise de risque n’est pas neutre. C’est une des raisons pour lesquelles l’Europe veut s’en tenir à payer en euros.

Après le record…

En France, le marché de l’immobilier ancien pourrait entamer un repli. Après un record historique en 2021, la Fnaim s’attend en 2022 à une baisse de 15 % à 20 % du nombre de transactions dans les logements existants. Selon l’indice des prix Meilleurs Agents, à fin mars 2022, les prix se tassent déjà à Paris (-0,5 % sur un mois et -1,1 % depuis le début de l’année), mais continuent de progresser légèrement en moyenne dans le pays (+0,3 % sur un mois et +0,6 % depuis le début de l’année).

L’essoufflement !

L’Opep+, les pays membres du cartel et la Russie, ont confirmé hier qu’ils n’ouvriraient pas en grand les vannes pour produire plus de pétrole et faire ainsi baisser la tension sur ce marché. Les Etats-Unis ont donc pris la décision de puiser une nouvelle fois dans leurs réserves stratégiques : 1 million de barils par jour pendant six mois, soit 180 millions de barils équivalent à un tiers du total de leurs réserves. A court terme, l’annonce a entrainé un modeste recul des prix du pétrole sur le marché. A moyen terme, aussi exceptionnelle soit-elle, cette mesure ne pèsera pas lourd sur le marché mondial.

Dans le reste de l’actualité

Le SMIC augmentera de 2,4 % à 2,6 % au 1er mai.

Tony Parker s’investit dans le vin et le champagne.

Calendrier macro-économique

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (Zone euro)

10h30 : indice PMI manufacturier (Royaume-Uni)

11h00 : indice des prix à la consommation (Zone euro)

14h30 : créations d’emplois dans le secteur non agricole (Etats-Unis)

14h30 : taux de chômage (Etats-Unis)

16h00 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !