Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 19 septembre 2017

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Conjoncture favorable pour le gouvernement

Selon Les Echos, le déficit public de la France devrait reculer sur 2017 (-2,9% du PIB contre -3% attendu) et 2018 (-2,6% contre -2,7% attendu). Ceci sur fond de plan d’économies en baisse, de 20 à 16 milliards d’euros. Comment est-il possible de gagner sur tous les tableaux ? En dopant les recettes fiscales (cotisations, TVA, etc.) par l’accélération de la croissance (+1,7% contre +1,6% attendu) et le retour de l’emploi.

Toys’R’Us mis au rebut

Avec 5 milliards de dollars de dette et face à l’émergence d’Amazon et du l’e-commerce en général, le géant américain du jouet se place sous la protection de la loi sur les faillites en attendant d’émettre un emprunt de plusieurs centaines de millions de dollars pour faire face à ses échéances de remboursement. Le temps est crucial pour son activité très saisonnière, à quelques mois de réaliser 40% de son chiffre d’affaires. Côté compte de résultats, le bilan s’améliore sur les deux dernières années, passant de 130 à 36 millions d’euros de perte.

Nouvelle introduction en Bourse pour le luxe parisien

SMCP (Sandro, Maje et Claudie Pierlot), un des grands groupes mondiaux du luxe réalisant 46% de son chiffre d’affaires en France, s’apprête à coter une partie de son capital à la Bourse de Paris. Un choix dicté par le financement de sa croissance à l’international, notamment la pénétration du marché japonais. Aujourd’hui, le groupe est détenu par un conglomérat chinois (82%), le fonds KKR (10%) et la direction (8%). Il est convenu que l’actionnaire chinois conserve une position dominante, pour 51% des parts, dans cette opération.

Le Portugal applaudi

En parallèle de l’amélioration de la santé des entreprises et de l’économie en général presque partout en zone euro, on relève également des progrès du côté des Etats et notamment sur leur solvabilité. Peu après le retour grec sur les marchés, c’est au tour du Portugal d’afficher une meilleure santé. Standard & Poor’s vient de sortir le pays de la catégorie spéculative sur ses émissions de dette. Un retournement historique après 5 ans passés dans les bas-fonds de la cote obligataire. Réaction immédiate sur les marchés : son taux à 10 ans a fortement baissé et finissait hier soir à 2,44% : un plus bas depuis janvier 2016.

Calendrier macro-économique

  • 11h00 : indice ZEW du sentiment économique (Allemagne) ;
  • 11h00 : indice ZEW du sentiment économique (zone euro) ;
  • 14h30 : permis de construire (Etats-Unis) ;
  • 14h30 : indices des prix à l’import et à l’export (Etats-Unis) ;
  • 14h30 : mises en chantier (Etats-Unis).

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !