Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 19 janvier 2023

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Ligne droite

Rien ne semble pouvoir arrêter le CAC 40, et plus généralement les marchés d’actions européens. L’indice français a enregistré sa onzième hausse journalière sur treize séances depuis le début de l’année. En démarrant à -0,5 % ce matin, peut-être va-t-il souffler un peu aujourd’hui ? L’ouverture de la saison des publications de résultats annuels pourrait générer quelque chahut.

Le plafond légal de dettes

Le Danemark et les Etats-Unis sont les deux seuls pays au monde qui plafonnent, par la loi, la quantité maximale de dettes que l’Etat peut contracter. Au Danemark, ce plafond est très élevé et ne donne lieu à aucun débat sur son relèvement car le stock de dettes en est loin. Aux Etats-Unis, le niveau maximum autorisé par le Congrès, soit 31 381 milliards de dollars (un peu plus de 120 % du PIB américain), va être atteint (une fois de plus).

Une simple formalité

Si ce plafond n’était pas relevé rapidement, d’ici à cet été, les Etats-Unis pourraient entrer en défaut de paiement vis-à-vis de leurs créanciers. Aucune inquiétude, car ce rehaussement de plafond est le plus souvent une formalité : il a été voté près de 80 fois depuis les années 60 ! Le « risque » de défaut fait régulièrement couler beaucoup d’encre ; c’est l’occasion de confrontations animées entre Démocrates et Républicains. En définitive, le plafond est toujours augmenté et le business as usual se poursuit.

Même si cela arrivait

Il ne s’agirait pas d’un véritable défaut de paiement « à l’Argentine » (pour citer un exemple récent). Les Etats-Unis ne sont pas endettés en devises étrangères. L’Etat a toujours l’option, via la banque centrale (Fed), de créer de la monnaie. La Fed peut aussi racheter une partie des obligations d’Etat ou même acheter une pièce de 1 000 milliards de dollars fabriquée pour l’occasion par le Trésor public. Bref, un vrai défaut des Etats-Unis ne peut se produire.

Dans le reste de l’actualité

Ce soir, un match de saison régulière en NBA sera joué à l’Accor Arena de Paris.

Microsoft va licencier 10 000 personnes.

Un tiers des membres du Congrès américain ont reçu des dons de la plateforme en faillite FTX.

Calendrier macro-économique

13h30 : Minutes de BCE (Zone euro)

14h30 : permis de construire et mises en chantier (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

14h30 : indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Etats-Unis)

17h00 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !