Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 19 février 2024

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

L’écart se creuse

Gains de productivité : l’Europe prend du retard sur les Etats-Unis. Sur la période 2019-2023, le PIB américain par heure travaillé est en hausse de 6 % quand il ne progresse que de 0,8 % en Europe. Les entreprises américaines ont significativement augmenté leurs investissements en R&D et dans le numérique depuis les années 2015-2016.

EDF dans le vert

Après une année 2022 catastrophique marquée par une perte record de 17,9 milliards d’euros, EDF ressort de l’année 2023 en bien meilleure forme avec 10 milliards d’euros de bénéfice. Cette situation s’explique plus par le contexte de prix favorable qu’une hausse franche de la production. En tout cas, EDF en a profité pour réduire sa dette nette colossale de 64,5 milliards d’euros fin 2022 à 54,4 milliards d’euros fin 2023.

Des nouvelles d’Orpea

Une troisième et dernière augmentation de capital bouclée met fin à une restructuration financière entamée en 2022 et place le groupe dans le giron de la Caisse des Dépôts. Orpea publiera ses résultats annuels au plus tard courant mai. Nous savons déjà que son chiffre d’affaires a progressé de 11 % l’an dernier, à 5,2 milliards d’euros, grâce à son développement à l’international, un bon taux d’occupation en Irlande et une activité solide en France hors Ehpad.

Au tour de l’Etat

Après la Commission européenne la semaine dernière, l’Etat vient de réviser à la baisse ses prévisions de croissance pour le pays : +1 % du PIB en 2024 contre +1,4 % jusqu’ici. A ce stade, l’anticipation s’aligne sur celle du FMI. L’institution la plus pessimiste est l’OCDE et son +0,6 % attendu.

Dans le reste de l’actualité

Bezos vend pour 6 milliards de dollars d’actions Amazon.

Trump est condamné à payer 364 millions de dollars pour fraude.

Calendrier macro-économique

Nothing. Nichts. Nada. Niente.

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !