Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 18 octobre 2017

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Semaine du sacre de Xi Jinping

Aujourd’hui s’ouvre le 19ème Congrès du Parti communiste chinois (PCC) à Pékin. Rien n’a été laissé au hasard dans le déroulement de cette semaine décisive pour l’avenir politique du pays. Bien sûr, le mandat de 5 ans sera renouvelé pour le leader chinois et tous ses hommes qui l’accompagnent dans son exercice du pouvoir auquel il montre un attachement farouche à travers sa capacité, maintes fois prouvée, de neutraliser ses ennemis. Ainsi, la réforme du pays ne semble pas être sa priorité à l’heure où d’importants défis se présentent : la dette toujours croissante de l’Etat, la mainmise des entreprises publiques sur la plupart des secteurs stratégiques et donc l’accès biaisé des investisseurs et entreprises étrangères sur le sol chinois. Entre volonté de s’internationaliser et de protection d’intérêts…

Un Royaume-Uni peu productif

Depuis 2000, le Royaume-Uni affiche une productivité du travail bien en-deçà de ses homologues européens (France et Allemagne) et des Etats-Unis. En moyenne aujourd’hui, un Britannique met 20% de plus qu’un Allemand à réaliser une tâche. Le Brexit ne va pas arranger l’équation : baisse des investissements en R&D, rétrécissement du bassin de qualifications et ralentissement du commerce extérieur. L’OCDE émet deux recommandations pour parer à ces défauts structurels : réduire les inégalités régionales en investissant dans les infrastructures hors du Grand Londres et former les employés les moins qualifiés.

Suite du scandale Kobe Steel

Depuis une semaine, le sidérurgiste japonais Kobe Steel est sous le feu des projecteurs, sujet à un scandale lié à des tricheries dans ses usines. Hier, de nouveaux éléments sont venus aggraver son cas. En effet, les falsifications remonteraient à plus de 50 ans sur plusieurs produits fabriqués et achetés par ses clients. Depuis la semaine dernière, le titre cède plus de 40% en Bourse. Comme le dit l’adage, on n’attrape pas un couteau qui tombe !

Les banques américaines ont la forme

Hier, Goldman Sachs et Morgan Stanley fermaient le bal des publications de résultats trimestriels. Globalement, c’est mieux que prévu. Seules les activités de trading sont à la traîne, ce qui est compréhensible avec la volatilité des derniers mois. Le segment des prêts se porte très bien. Même constat sur l’activité de conseil et de fusions-acquisitions. Sur la séance de bourse d’hier, les valeurs se sont donc bien tenues dans l’ensemble après l’euphorie des premières minutes de cotation, octroyant une progression de 2,2% pour Morgan Stanley.

Dans le reste de l’actualité

George Soros lègue la majeure partie de sa fortune – évaluée à 18 milliards de dollars – à sa fondation, Open Society Foundations, la hissant au rang de deuxième plus grande organisation philanthropique par les actifs gérés, derrière la fondation du couple Gates.

En France, le taux de pauvreté a reculé à 13,9% en 2016 contre 14,2% en 2015.

Lille va abandonner l’encadrement des loyers mis en place le 1er février 2017. Paris redevient donc la seule ville de France assujettie à cette mesure.

Netflix devient le studio de films le plus rentable au monde, devant Disney, Warner Bros et Universal Pictures.

Les cookies de La Fabrique mettent fin à 10 ans de règne de Michel & Augustin dans les rayons snacking des entrées de magasins de Monoprix.

Calendrier macro-économique

  • 10h30 : taux de chômage (Royaume-Uni)
  • 14h30 : permis de construire (Etats-Unis)
  • 14h30 : mises en chantier (Etats-Unis)
  • 16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)
  • 20h00 : Livre beige de la Fed (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !