Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 18 novembre 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Même pas peur !

Airbnb, le roi 2.0 d’un des secteurs les plus massacrés de la crise, prévoit son introduction en Bourse (IPO) pour la fin d’année. Le timing ne semble pas idéal. C’est donc un sacré pari pour un groupe dont le chiffre d’affaires de 2,52 milliards de dollars a reculé de 32 % les 9 premiers mois de l’année sur un an et dont la perte nette a atteint un record à 696,9 millions sur la période. Cerise sur le gâteau : Airbnb fait partie de ces groupes qui n’ont jamais été rentables. En avril, Airbnb levait en urgence 2 milliards de dettes. Il compte lever 3 milliards de capital avec cette IPO.

Pologne et Hongrie

Les deux pays bloquent le lancement du plan de relance européen et du budget 2021-2027 de l’UE. Plus exactement, ils bloquent une mesure visant à conditionner la perception des aides au respect de l’Etat de droit (ex : indépendance des juges). Ils ne devraient toutefois pas s’entêter bien longtemps. Les deux pays se trouvent de plus en plus isolés face au reste des membres de l’UE qui veulent avancer. De plus, ces pays ont besoin des aides dont il est question.

Le rebond se poursuit…

… et l’Europe continue à rattraper son retard sur les Etats-Unis malgré l’inscription de nouveaux records par le S&P 500 et le DJ 30 (indices américains). Les annonces prometteuses des laboratoires pharmaceutiques sur des vaccins soutiennent la tendance. Mise à jour des performances depuis le 31 août : +10,8% pour le CAC 40, +6,1% pour le STOXX Europe 600, +3,1% pour le S&P 500 et +1,1% pour le Nasdaq Composite. Sur la période, l’effet change n’a pas joué : l’euro s’est effrité de seulement 0,4% face au dollar.

Santander sur Wirecard

Le démantèlement de l’ex-vedette allemande des paiements se poursuit, après son dépôt de bilan il y a quelques mois. Ce sera finalement Banco Santander qui reprendra les actifs européens de Wirecard. Il serait question d’un chèque de 100 millions d’euros. Cela ne laisserait pas grand-chose aux créanciers de Wirecard pour les quelque 3,2 milliards qu’ils détiennent.

Dans le reste de l’actualité

Une pétition circule pour un « Noël sans Amazon ».

« Le catalogue de Taylor Swift change encore de mains » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix à la consommation (Royaume-Uni)

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

14h30 : permis de construire (Etats-Unis)

14h30 : mises en chantier (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !