Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 18 janvier 2019

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Le ciel s’assombrit sur le mariage Alstom-Siemens

On est à l’aube d’un nouveau veto défavorable de la Commission européenne. L’institution ne transige sur aucune des concessions demandées aux deux leaders pour donner son feu vert sur leur fusion. Mais ces derniers ne sont pas prêts à toutes les accepter. Pour Siemens, « nous sommes devant un mur trop haut. » La Commission rendra sa décision au plus tard le 18 février prochain.

Deal ou pas deal sino-américain ?

Hier, en fin de séance aux Etats-Unis, les marchés rebondissaient fortement. A l’origine ? Des rumeurs selon lesquelles le Trésor américain serait prêt à abaisser les droits de douane sur les produits chinois. Ce geste faciliterait amplement les négociations déjà en bonne voie entre les deux pays. Un peu plus tard, ces rumeurs étaient démenties. Peu importe, les marchés s’y accrochent.

La part des salaires dans la valeur ajoutée

La baisse du pouvoir d’achat des Français, tant critiquée dans la crise des gilets jaunes, n’est pas due à la baisse de la part des salaires dans la valeur ajoutée des entreprises. C’est ce que nous explique le Trésor français dans sa dernière étude. Dans les principaux pays de l’OCDE, seuls le Royaume-Uni (+4,6 %) et la France (+0,6 %) ont vu la part du travail dans la valeur ajoutée augmenter entre 1994 et 2015. Elle a baissé partout ailleurs : -2,2 % en Italie, -2,7 % aux Etats-Unis, -2,9 % en Allemagne, -5,5 % en Espagne ou encore -8,6 % au Japon. En Allemagne, aux Etats-Unis et au Japon, la majeure partie du surplus de valeur ajoutée était délivrée aux actionnaires. En Italie et en Espagne, c’est la robotisation des tâches qui a le plus pesé.

Les Français empruntent dans la durée

C’est un nouveau record battu sur le marché du crédit immobilier. Au dernier trimestre 2018, les ménages français ont emprunté en moyenne sur 18,8 ans pour financer l’achat de leur logement. Cet allongement de la durée des crédits est très fort depuis 2017 (+15 mois sur la période). Le taux moyen constaté en décembre était de 1,43 % contre 1,28 % au plus bas fin 2016.

Dans le reste de l’actualité

En France, la consommation de carburants routiers a baissé de 1,7 % en 2018, une baisse inédite depuis 2008.

John Bogle, fondateur du géant de la gestion d’actifs Vanguard et « père des fonds indiciels », est décédé.

FNAC Darty rachète BilletReduc auprès de Lagardère.

En 2018, la Française des Jeux a enregistré une nouvelle année record : 15,8 milliards d’euros de mises (+4,4 % sur un an).

« Carlos Ghosn pourrait rester au moins jusqu’au 10 mars en prison » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

10h30 : ventes au détail (Etats-Unis)

15h15 : production industrielle (Etats-Unis)

16h00 : indice Michigan des attentes et de la confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !