Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 17 mars 2023

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Le sauvetage

La Banque nationale suisse (BNS, la banque centrale suisse) et l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) ont annoncé mettre à disposition de Crédit Suisse quelque 50 milliards de francs suisses. Après avoir traversé une séance boursière catastrophique la veille (-24,2 %), l’action de la banque effaçait hier une large partie de la baisse (+19,2 %) grâce à cette mobilisation institutionnelle.

Journée monétaire

Hier, s’est tenue une nouvelle réunion de la BCE. Comme convenu, la Banque centrale européenne a remonté ses taux directeurs de 0,5 % et prévoit de le faire à nouveau, toujours dans le cadre de sa lutte contre l’inflation. Par ailleurs, son programme d’achats d’actifs (APP) va être réduit de 15 milliards d’euros par mois en moyenne jusqu’à fin juin, avant d’être réajusté pour le reste de l’année. Enfin, la BCE a rehaussé ses prévisions de croissance pour la zone euro, à +1 % pour l’année en cours.

Dans cette agitation de court terme

N’oublions pas que la donne économique est plutôt favorable aux valeurs bancaires aujourd’hui. Des taux d’intérêt qui augmentent : c’est une rentabilité qui s’améliore pour le secteur. Un ralentissement économique moins sombre : ce sont des agents économiques qui empruntent davantage et restent solvables. Nous pourrions donc en conclure que les lourds décrochages boursiers de grandes banques européennes depuis la fin de semaine dernière sont en grande partie irrationnels…

Flight-to-quality

Ce sont dans des moments de panique, tels que ceux traversés ces derniers jours, que les investisseurs ajustent leur portefeuille au profit d’actifs qui les rassurent. La tangibilité de l’or en fait naturellement partie. Le prix de l’once grimpe de plus de 5 % depuis vendredi dernier, à 1 930 dollars. Considérés comme les moins risqués de tous, les emprunts d’Etats sont aussi recherchés. Leurs taux baissent car leurs prix augmentent, plus du fait de la tension sur la demande de court terme que sur de nébuleuses anticipations de baisses de taux des banques centrales, ce qui n’arrivera pas.

Dans le reste de l’actualité

L’ancienne maison de vacances des Kennedy à Valbonne est en vente pour 31,5 millions d’euros.

Patricia Barbizet va prendre la tête de l’Afep, le lobby des grands groupes français.

Calendrier macro-économique

11h00 : indice des prix à la consommation (Zone euro)

14h15 : production industrielle (Etats-Unis)

15h00 : indice Michigan de confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !