Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 16 novembre 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Brexit ou pas Brexit ?

Telle est la question. Chaque jour est une épreuve pour Theresa May. Après avoir obtenu un accord avec l’UE et le feu vert de son gouvernement, hier, elle a dû faire face à plusieurs démissions au sein de ses équipes, à trois heures de critiques devant le Parlement et à l’initiative du député Rees-Mogg qui prône son renversement. Ce dernier devra réunir 48 soutiens parlementaires pour présenter ce vote de défiance. L’issue d’un no deal britannique revient donc sur le devant de la scène. Résultat, hier, la livre sterling reculait de 1,68 % face au dollar et de 1,83 % face à l’euro.

La déclaration de Poutine sur le pétrole

Hier, le président russe, en déplacement à Singapour, indiquait qu’un baril à 70 dollars conviendrait parfaitement à la Russie et, toujours selon Poutine, à Trump. Ces derniers jours, le baril de Brent cotait un peu en-dessous de ce niveau. Pour le moment, la Russie ne semble pas ouverte aux propositions de réduction de la production mondiale émises par l’Opep dimanche dernier.

Retour de la volatilité sur les crypto-monnaies

La décomposition du Bitcoin Cash en deux est probablement l’une des raisons ayant mené aux sévères décalages de cours observés sur le marché des crypto-monnaies. Mercredi, elles chutaient de 10 à 20 % en moyenne avant de se stabiliser un peu hier. Le bitcoin est revenu sur les 5 600 dollars, enfonçant les plus bas niveaux de l’année. En moyenne, les autres crypto-monnaies ont baissé d’au moins autant, en raison notamment du manque de liquidité sur les plus petites qui sont, par nature, moins liquides.

Le dialogue sino-américain reprend

Après plusieurs mois de bouderie, Pékin a répondu cette semaine à Washington sur ses demandes préalables à la reprise des négociations commerciales entre les deux pays. La réponse de Pékin s’articule autour de trois points : les mesures sur lesquelles elle est prête à négocier, celles sur lesquelles elle travaille déjà et celles qui ne seront pas négociables. La réouverture du dialogue est une bonne nouvelle à deux semaines d’une rencontre entre les deux Chefs d’Etat.

Dans le reste de l’actualité

« Plus belle la revue », une revue trimestrielle autour de la série « Plus belle la vie » sera lancée dès la semaine prochaine !

Pour récupérer de l’argent, le gouvernement grec prévoit de privatiser des centaines de sites historiques.

Calendrier macro-économique

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

15h15 : productions industrielle et manufacturière (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !