Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 16 décembre 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Plus vite

Hier, les décisions de politique monétaire de la Fed pour les mois à venir était le rendez-vous le plus attendu de décembre sur les marchés. La Fed a pris acte que l’inflation n’était plus transitoire et qu’il fallait agir plus vite qu’elle ne le prévoyait jusqu’à présent.

Le prélude

Dès janvier, la Fed doublera le montant mensuel de la réduction de ses rachats d’actifs (15 milliards de dollars depuis le mois dernier). A ce rythme, la fin des rachats d’actifs est attendue pour mars. Concernant la hausse des taux directeurs qui restent au plancher à ce jour (0,25 %), la Fed n’a pas voulu communiquer de calendrier précis, mais il est probable qu’elle se décide peu après le mois de mars, sachant que dans tous les cas elle prévoit trois hausses en 2022.

La réaction des marchés

Les marchés d’actions américains ont fortement grimpé (+2,2 % pour le Nasdaq Composite, +1,6 % pour le S&P 500 et +1,1 % pour le Dow Jones IA). Nous ne pouvons pas encore parler de hausse du marché européen puisque la décision de la Fed est tombée après clôture. Simplement, il ouvre en forte hausse ce matin (+1,6 % pour l’Euro Stoxx 50). A première vue, cette réaction est donc peu logique dans la mesure où la baisse de liquidité dans le circuit devrait impacter négativement les marchés d’actions. Mais c’est sans compter des effets techniques de court terme (ex : rachats de positions short).

Réflexion faite

Il reste énormément d’argent dans les tuyaux mondiaux. D’ailleurs, la Fed ne vend pas les actifs qu’elle a acquis ; elle en achète moins. De plus, les taux réels (après inflation) resteront encore longtemps très bas, projection faite après une première hausse de taux et une accalmie sur l’inflation, ce qui incite aujourd’hui peu d’investisseurs à s’alléger en actions pour acheter des obligations. Enfin, les résultats d’entreprises, qui restent le principal vecteur de performance d’une action, sont orientés très positivement.

Dans le reste de l’actualité

Assassinat de JFK : des milliers de documents du FBI et de la CIA viennent d’être déclassifiés.

Les créations d’entreprises atteignent un record en France : 915 000 depuis le début de l’année.

Le SMIC sera revalorisé de 14 euros bruts par mois (+0,9 %) à compter du 1er janvier 2022.

Calendrier macro-économique

09h15 : indices PMI manufacturier, des services et composite (France)

09h30 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Zone euro)

10h30 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Royaume-Uni)

11h00 : balance commerciale (Zone euro)

13h00 : Minutes de la BoE (Royaume-Uni)

13h45 : déclaration de politique monétaire de la BCE (Zone euro)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

15h45 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !