Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 15 septembre 2023

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Et de dix !

Hier, la BCE a relevé, pour la dixième fois consécutive, ses taux directeurs. Son taux de dépôt est désormais fixé à 4 %, son plus haut niveau jamais atteint. Il s’agit bien de la dernière hausse avant un « long » plateau, le temps que l’inflation se rapproche de l’objectif de long terme des 2 %, ce qui ne sera pas pour tout de suite puisque la BCE vient de réviser à la hausse ses prévisions d’inflation à 5,6 % en 2023 et 3,2 % en 2024.

Qu’en pensent les investisseurs ?

Ce nouveau tour de vis a été bien accueilli : les marchés d’actions se sont retournés à la hausse (+1,2 % pour le CAC 40) et les taux ont plutôt eu tendance à baisser. Un peu contre-intuitive de prime abord, cette réaction des marchés n’est pas dénuée de sens pour autant. Les valorisations des marchés étant le « reflet théorique de l’avenir », et ce dernier étant exempt de resserrement monétaire supplémentaire, cette décision « finale » de la BCE peut constituer un point de bascule.

Cela dit

Les taux directeurs de la BCE ne sont pas prêts de baisser significativement. Car, si à court terme cette décision a tendance à faire baisser les taux de marché, à moyen terme le plus probable est qu’ils se maintiennent à des niveaux à peu près égaux à ceux d’aujourd’hui. Cette situation sera donc très rémunératrice, sans grande volatilité embarquée, pour les stratégies de portage obligataire.

Rester flexible

Dans le pilotage d’un portefeuille d’actifs financiers, la flexibilité reste la meilleure solution, car elle permet de profiter continuellement des configurations de marché changeantes. Sur les marchés de taux d’intérêt, capturer aujourd’hui des taux longs, supérieurs à 5 ans, est une stratégie qui se révèlera certainement plus payante à horizon 1 ou 2 ans qu’à horizon 5 ans. Ainsi, ne pas trop investir en fonds datés et rester flexible nous paraît le plus pertinent.

Dans le reste de l’actualité

Le gouvernement abaisse de 1,6 % à 1,4 % sa prévision de croissance pour 2024.

Le concepteur de puces britannique Arm s’envole en Bourse pour ses premiers pas.

Calendrier macro-économique

08h45 : indice des prix à la consommation (France)

11h00 : balance commerciale (Zone euro)

15h15 : production industrielle (Etats-Unis)

16h00 : indice Michigan de confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !