Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 15 mars 2024

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Le spread italien

Les écarts de taux (spreads) entre les emprunts allemands, qui représentent le baromètre européen, et les emprunts italiens se sont très nettement resserrés depuis la fin de 2023. Sur l’échéance à 10 ans, le spread redescend aujourd’hui à 1,25 % : c’est la prime de risque que les investisseurs encaissent en prêtant à l’Italie (à 3,65 %) plutôt qu’à l’Allemagne (à 2,4 %). Efforts budgétaires conséquents et bénéfices retirés du plan d’investissement européen expliquent cet engouement pour la dette italienne, désormais jugée moins risquée.

Sous les 4 %

Selon Crédit Logement, en France, le taux moyen des crédits immobiliers est repassé sous la barre des 4 %, à 3,99 % en février (4,13 % en janvier) pour un emprunt sur 25 ans. Les taux à 15 et 20 ans sont respectivement descendus à 3,79 % et 3,9 %. La durée moyenne des prêts continue de reculer, passant de 246 à 245 mois en moyenne. La capacité d’emprunt des ménages demeure logiquement très inférieure (de 17,7 %) à son niveau de décembre 2022.

Des nouvelles d’Amérique

Le chômage (209 000 inscrits hebdomadaires) et les prix à la production (+0,6 % sur un an) sont ressortis meilleurs qu’attendus hier aux Etats-Unis. « Meilleurs » au sens de l’emballement économique et donc à l’inverse des attentes de la Fed pour procéder à sa première baisse de taux. Les marchés d’actions américains étaient ainsi légèrement sous pression hier : -0,3 % sur les principaux indices américains.

« La reprise se fait attendre »

C’est le titre de la dernière note de conjoncture de l’Insee, publiée hier. L’activité économique française devrait stagner au premier trimestre puis rebondir de 0,3 % au cours du deuxième trimestre. L’acquis de croissance à mi-année devrait s’établir à 0,5 %. Plus poussive que précédemment anticipé, la dynamique industrielle française est pénalisée, selon l’Insee, par des arrêts de raffinerie et par la désorganisation des chaînes d’approvisionnement dans l’automobile.

Dans le reste de l’actualité

Shell revoit à la baisse ses objectifs climatiques.

Le Royaume-Uni ouvre des discussions commerciales avec la Turquie.

Le scrutin pour la présidentielle russe débute ce matin.

Calendrier macro-économique

08h45 : indice des prix à la consommation (France)

13h30 : indice manufacturier de la Fed de New York (Etats-Unis)

14h15 : production industrielle (Etats-Unis)

15h00 : indice Michigan de confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !