Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 13 décembre 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

May confortée à la tête de son parti

Le vote de défiance à son encontre n’a rassemblé que 117 voix sur 317. La Première ministre est donc bien installée à la tête de son parti, aucun nouveau vote de défiance ne pouvant venir la challenger sur les 12 prochains mois. Par ailleurs, le vote sur le Brexit auprès des parlementaires est repoussé au 21 janvier prochain. En attendant, les Européens campent sur leur position sur l’Accord. Tic, tac, tic, tac…

L’Italie surfe sur la vague jaune

Le gouvernement italien a présenté un budget déficitaire de « seulement » 2,04 % du PIB (contre 2,4 % jusqu’ici). Il aurait pu en présenter un excédentaire, c’était pareil : l’engagement ne sera de toute façon pas tenu. Rien que le chiffre du ralentissement de la croissance le démontre. En plus, ces derniers jours, les Italiens jouent beaucoup avec la crise des gilets jaunes en pointant du doigt le creusement du déficit public de la France, pour le moment affiché à 3,5 % du PIB.

L’activisme s’installe chez Pernod Ricard

Le fonds américain Elliott détient désormais plus de 2,5 % du capital de Pernod Ricard. Son patron, l’activiste Paul Singer, est connu pour ses déstabilisations au sein des plus grands groupes mondiaux. Le marché a vu dans cette prise de participation une bonne nouvelle pour le retour sur investissement à court terme : hier le titre de Pernod Ricard clôturait à +5,91 %. Singer, qui pointe du doigt la marge opérationnelle du groupe à 5 % en-dessous de celle de son grand concurrent Diageo, entend proposer, entre autres actions, un plan d’économies drastiques pour l’améliorer. Affaire à suivre.

Journée de la BCE

Une nouvelle réunion de politique monétaire de la BCE se tient aujourd’hui. Elle est importante car elle devrait déboucher sur la confirmation de l’arrêt des rachats d’actifs de l’institution d’ici fin décembre. Cette décision, qui résulte de l’appréciation d’une économie européenne en meilleure santé, est plus difficile à prendre aujourd’hui, à l’heure où la croissance se tasse un peu et où des dossiers ne sont toujours pas sous contrôle (Brexit, déficit italien et gilets jaunes français notamment).

Dans le reste de l’actualité

L’ex-avocat de Trump, Michael Cohen, a été condamné à 3 ans de prison pour activités frauduleuses et parjure au Congrès.

L’Espagne va adopter par décret l’augmentation de son « Smic » de 22 %.

« Les Etats représentés à la COP24 n’ont pas pris d’engagement nouveau pour réduire davantage leurs émissions de CO² » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

08h45 : indice des prix à la consommation (France)

13h45 : décision de la BCE sur les taux d’intérêt (zone euro)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !