Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 12 octobre 2017

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Peut mieux faire

Le rapport annuel de la Cour des comptes sur les collectivités locales commence au moins par une note positive. Est salué notamment l’effet des baisses de dotation opérées sur le précédent quinquennat. En 2016, les dépenses des collectivités ont reculé de 1,1% tandis que les recettes ont augmenté de 0,2%. Ici s’arrêtent les félicitations. Côté simplification et spécialisation des niveaux de collectivités, le bilan déplore un millefeuille encore trop coûteux et inefficient.

La boule de cristal du FMI

Enfin un peu de pessimisme dans cette conjoncture économique et financière si positive ! Le FMI nous sert son scénario noir à horizon 5 ans clés en main. L’institution émet 5 points d’inquiétude. Premièrement, « Il y a trop d’argent en quête des rares actifs rentables » (Tobias Adrian, directeur des marchés monétaires et de capitaux au FMI). Deuxièmement, les dettes, privées comme publiques, ne cessent d’augmenter dans les pays du G20 (235% du PIB, Etats, ménages et entreprises non financières confondues). Troisièmement, l’investissement dans les pays émergents croît trop vite (+100% en 2 ans). Quatrièmement, l’effet de levier du secteur privé – rapport de la dette sur les fonds propres – est plus élevé qu’avant 2008. Cinquièmement, la stabilité financière de la Chine est contestée par l’explosion du recours à la finance de l’ombre. Laissons de côté les contre-arguments pour profiter un moment de cette ambiance apocalyptique. Le FMI conclut qu’on assisterait, à partir de 2020, à une forte hausse des taux d’intérêt, une chute des marchés financiers de 15% et immobiliers de 7%. La production mondiale reculerait de 1,7% en moyenne. Selon le rapport, « l’intensité du choc [serait] égale à un tiers de celle enregistrée en 2008. »

Conversations de financiers boursicoteurs

Mardi, la capitalisation boursière d’Alibaba a dépassé, pour la première fois depuis 831 jours, celle d’Amazon. Trop bien. Toutefois, ce dépassement n’aura duré que… quelques minutes. Il faut dire que, cette année, Alibaba dispose de solides arguments pour « battre » Amazon en Bourse. Depuis son introduction en Bourse en 2014, sa santé est au plus haut alors que son concurrent américain a produit des résultats moins impressionnants qu’attendu au deuxième trimestre. Résultat depuis le 1er janvier, Alibaba s’offre une hausse de 109% tandis qu’Amazon ne progresse que de 32%.

La ruée vers l’or des Allemands

En 2016, L’Allemagne monte sur la première marche du podium en matière d’achats de pièces et lingots d’or par habitant. Loin derrière, suivent la Turquie et la Chine. La protection du patrimoine est la motivation première pour 57% des Allemands qui investissent dans le métal jaune. Le plus remarquable est qu’avant 2016 les Allemands étaient absents du peloton de tête des acheteurs d’or. Mais l’effet d’érosion et l’instabilité financière les pousseraient à percevoir l’or de plus en plus comme un produit d’épargne à part entière.

Dans le reste de l’actualité

Cap ou pas cap, Rajoy donne 5 jours à Puigdemont pour clarifier sa position vis-à-vis de l’indépendance de sa région, sous peine de mettre cette dernière sous tutelle gouvernementale.

Apple met 1 milliard de dollars sur la table sur 1 an pour se remettre à niveau dans ses contenus face à Netflix et Amazon, en relançant la série des années 80 « Histoires fantastiques » avec le recours à un maître de l’art, Steven Spielberg.

Calendrier macro-économique

  • 08h45 : indice des prix à la consommation (France)
  • 11h00 : production industrielle (zone euro)
  • 14h30 : prix à la production (Etats-Unis)
  • 14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)
  • 17h00 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)
  • 20h00 : balance du budget fédéral (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !