Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 11 décembre 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Comme promis

Hier, la BCE a renforcé plusieurs de ses mesures de soutien, principalement motivée par des prévisions d’impact à court terme de la pandémie sur l’économie plus fort et d’inflation faible plus longue qu’anticipé. L’enveloppe de son programme d’achats d’urgence pandémie (PEPP) a été augmentée de 500 milliards d’euros, montant le total à 1 850. La durée du PEPP a (encore) été prolongée, jusqu’en mars 2022. Enfin, la BCE a modifié son programme de financement de long terme (TLTRO). Les banques pourront ainsi emprunter plus et moins cher (taux à -1 %) auprès de la BCE.

Le retour du baril

Le baril de Brent, la référence européenne du prix du pétrole, vient de franchir les 50 dollars. C’est son plus haut niveau depuis début mars. La hausse du pétrole est logique, comme celle des actions et des obligations, avec l’amélioration des perspectives de retour à la normale dans la plupart des économies. Petits boosters supplémentaires exclusivement liés au pétrole : la faiblesse du dollar, rendant le pétrole moins coûteux pour les acheteurs étrangers, et l’accord signé entre l’Opep et les copains producteurs de la Russie sur une augmentation de la production moins importante que prévu début 2021, rendant l’offre plus « rare ».

Feu vert

Les vetos hongrois et polonais ont été levés ! Ces deux pays bloquaient les avancées sur le plan de relance européen sur le sujet du mécanisme de l’Etat de droit conditionnant l’accès aux fonds européens. Sans être supprimé, le mécanisme est maintenant accompagné d’une déclaration qui clarifie sa portée et son fonctionnement, rassurant ainsi les deux pays. Le plan de relance européen va désormais pouvoir être mis en œuvre.

La résilience

Le marché immobilier français a bien résisté à la crise. Les transactions dans l’immobilier résidentiel ancien n’ont baissé que de 5% sur un an à fin septembre. Les prix, eux, ont grimpé : +6,5 % pour les appartements et +4,2 % pour les maisons. La ville championne est Rennes (+14,4 % pour ses appartements), devant Nantes (+13,2 %) et Lyon (+10,6 %). Peuchère : Paris n’est pas sur le podium (+7,6 %).

Dans le reste de l’actualité

« La Banque du Japon devient le premier actionnaire des entreprises de l’archipel » (Les Echos).

La capitalisation boursière de Tesla est plus élevée que celle de tous les autres constructeurs automobiles dans le monde réunis.

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

14h30 : prix à la production (Etats-Unis)

16h00 : indice Michigan de confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !