Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 11 avril 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Plus tranquilles que les sondages

Un compilateur des sondages Ipsos, Odoxa, Elabe, Opinionway et Ifop promet un match serré pour le second tour, entre Emmanuel Macron (51,9 %) et Marine Le Pen (48,1 %). Alors que, à une semaine du premier tour, le marché français reculait plus fortement (-2 % pour le CAC 40) que le marché européen (-1,5 % pour l’Euro Stoxx 50), ce matin à l’ouverture, ce mouvement ne s’amplifie pas, bien au contraire. Les investisseurs semblent donc plus sereins que les sondages sur l’issue du second tour.

Le retour du Royaume-Uni

À la différence de tous les grands marchés dans le monde, le FTSE 100 (le principal indice de la Bourse de Londres) progresse depuis le début de l’année (+4 % en euros). Il n’est plus qu’à 3 % de son record historique de mai 2018. Un peu délaissé depuis le Brexit, l’indice reprend des couleurs pour des raisons bien identifiées, en particulier son exposition à 40 % aux secteurs des matières premières, de l’énergie et de la santé.

« L’exploit » écologique du jour

Vendredi dernier, une capsule de SpaceX s’est envolée pour la station spatiale internationale. À son bord, trois touristes spatiaux et un astronaute ; pour leur loisir d’une part et (heureusement) pour quelques expériences scientifiques d’autre part. Le billet par tête est de l’ordre de 55 millions d’euros… « Nous entrons dans l’âge d’or du spatial commercial » (Bill Nelson, Directeur de la NASA). Nous vivons vraiment une époque formidable…

Un premier bilan économique

En 2022, le PIB ukrainien devrait se contracter de près de 50 %, selon la plus récente prévision de la Banque mondiale. Bien sûr, ces premières prévisions sont soumises à la durée et à l’intensité de la guerre, inconnues à ce jour. Economiquement, l’Ukraine devra faire face aux dommages causés à son outil productif. De son côté, la Russie est aux portes d’une profonde récession (avec une prévision en 2022 de -11 % sur son PIB) pour d’autres raisons, à savoir les sanctions internationales. Le reste de l’Europe de l’Est et l’Asie centrale ne seront pas non plus épargnées : la Banque mondiale prévoit, en moyenne, une contraction du PIB de 4 %, contre une croissance de 3 % avant la guerre.

Dans le reste de l’actualité

Le vietnamien VinFast veut entrer en Bourse à Wall Street.

Les prix alimentaires mondiaux continuent de s’envoler.

Zara ouvre son plus grand magasin au monde à Madrid.

Calendrier macro-économique

08h00 : croissance du PIB (Royaume-Uni)

08h00 : production manufacturière (Royaume-Uni)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !