Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 10 novembre 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Qui a raison ?

Depuis la fin du mois d’octobre, les marchés de taux et d’actions semblent ne pas interagir. Sur le premier marché, les spreads de crédit s’élargissent – l’écart de taux entre les emprunts privés (d’entreprises) et les emprunts souverains (d’Etats) grandit, traduisant une défiance vis-à-vis de la santé des entreprises (et donc de leurs obligations). En revanche, sur le second marché, les valorisations boursières battent des records quasiment tous les jours, traduisant une santé de fer des entreprises (et donc leurs actions). Lequel des deux marchés est dans le vrai ? Et à quel point le marché de taux est biaisé par les banques centrales ?

Nissan is back

Après deux exercices dans le rouge, Nissan est repassé au vert au dernier trimestre connu. Le groupe japonais a enregistré un bénéfice net de 54,1 milliards de yens contre une perte de 44,4 milliards un an plus tôt. L’effet de change (notamment la faiblesse du yen face au dollar) a aidé. Les marges du groupe se sont améliorées et ses prévisions de profits ont été nettement révisées à la hausse. Grâce à ces bonnes nouvelles, Renault, qui détient 43,4 % de Nissan, progressait hier de 3,8 % en Bourse.

L’euphorie continue

Hier matin, le bitcoin a valu jusqu’à 68 500 dollars, un record absolu. Sur un an, il a plus que quadruplé (+340 %). Le cap des 1 250 milliards de dollars de capitalisation est dépassé (3 000 milliards de dollars pour l’ensemble des cryptomonnaies). Dans le sillage du bitcoin, les autres cryptomonnaies enregistrent également des envolées impressionnantes de leur valeur.

Division par trois

Afin d’accélérer son redressement après des années difficiles et d’améliorer la visibilité de ses activités auprès des investisseurs, General Electric vient d’annoncer la scission de son conglomérat en trois entreprises cotées, distinctement dédiées à l’énergie, l’aviation et la santé. La première étape de cette réorganisation ne démarrera que début 2023. Le coût de l’opération est estimé à 2 milliards de dollars.

Dans le reste de l’actualité

L’application de trading Robinhood a été victime d’un vol de données massif.

Macron : en avant le nucléaire !

Le frère d’Elon Musk est soupçonné de délit d’initiés.

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

14h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !