Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 10 juin 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

A marche lente

L’emballement de l’inflation en Zone euro (8,1 % sur un an en mai) et les prévisions sur les mois à venir et en 2023 (3,5 %) amènent la BCE à confirmer sa première hausse de taux (depuis 2011) le mois prochain (+0,25 %) et une deuxième en septembre, probablement plus forte. Les taux de court terme resteront donc négatifs jusqu’à la rentrée puisqu’ils sont à -0,5 % aujourd’hui. L’institution va également stopper les achats nets de son programme de rachat d’actifs, tandis que les remboursements des titres arrivés à échéance continueront à être réinvestis pour le moment. Très doucement donc, le resserrement monétaire se confirme en Zone euro.

Les écarts de taux

Les décisions prises par la BCE hier ont eu pour effet immédiat d’accroître les écarts de taux entre les pays les plus et les moins « solides » de la Zone euro. Par exemple, le taux à 10 ans italien a bondi de 25 points de base, à 3,61 %, tandis que son homologue allemand n’a progressé que de 9 points de base, à 1,42 %. Logiquement, la remontée des taux met d’abord en difficulté les pays les plus endettés (et qui prévoient de l’être encore).

Du pain sur la planche

Le vote au Parlement européen sur l’interdiction des moteurs thermiques dans les voitures neuves à compter de 2035 est perçu comme un « passage obligé » pour réduire notre empreinte carbone, bien qu’il aggrave plus qu’il ne résout un problème connexe : l’extraction de métaux. Abstraction faite de ce sujet, pourtant majeur, l’heure est aux grands défis pour la filière : bâtir toute l’infrastructure de recharge électrique, produire en masse les batteries, reconvertir les emplois « thermiques » et rendre l’accès (l’achat) aux voitures électriques abordable.

Rétropédalage

Grand pourvoyeur d’innovations et d’emplois, Pékin desserre son étau sur le secteur numérique chinois pour atténuer le ralentissement économique constaté. Depuis un an, le gouvernement multipliait les attaques contre les géants du secteur dans sa grande « campagne de rectification ». Aujourd’hui, il dégèle la sortie de nouvelles licences dans les jeux vidéo, autorise Didi à redéployer son application de VTC et annonce des mesures de soutien aux plateformes Internet.

Dans le reste de l’actualité

Apple propose des crédits en direct (sans partenaire bancaire) aux détenteurs d’iPhones.

La dernière ambition du patron de Spotify : 100 milliards de dollars de revenus dans 10 ans.

Calendrier macro-économique

14h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

16h00 : indice Michigan de confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !