Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 1er avril 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Comment se prendre un râteau

Deliveroo s’est fait remarquer à l’occasion de sa première journée de cotation en Bourse. S’agissant de la plus grosse introduction à Londres depuis celle de Glencore en 2011, nous pouvions nous attendre à un bon comportement ; il s’est avéré catastrophique ! Alors même que Deliveroo avait opté pour une introduction en Bourse (IPO) en bas de fourchette, l’entreprise de livraison de plats préparés accuse un recul de son cours de 26,3 % à la clôture… C’est tout simplement la pire performance d’une IPO depuis 10 ans à Londres. En cause notamment, la viabilité de son business model et la structure de son capital.

Le financement du plan Biden

Biden précise son plan d’investissements publics à 8 ans : 2 000 milliards de dollars seront consacrés à la rénovation des infrastructures du pays et à la transition énergétique. Alors que son précédent plan – les 1 900 milliards de dollars – sera financé par l’endettement, celui-ci le sera par l’augmentation des recettes. Biden compte en effet faire passer le taux d’imposition des sociétés de 21 % à 28 %. Pour mémoire, ce taux était de 35 % avant le mandat de Trump.

1,3 %

La Fédération française de l’assurance (FFE) a dressé le bilan du secteur en 2020. Pour ne parler que de l’assurance-vie, le taux de rendement des fonds en euros est ressorti à 1,3 % en moyenne (1,5 % en 2019). La collecte nette s’est révélée nettement négative (-6,1 milliards d’euros) malgré la constitution d’une épargne record des Français en 2020, ces derniers ayant préféré les supports les plus liquides, tels que les comptes à vue et les livrets. Cette collecte nette négative incombe exclusivement aux fonds en euros puisque la collecte nette a été positive en unités de compte (+18,3 milliards d’euros). Fin 2020, les unités de compte représentaient près d’un quart de l’encours total de l’assurance-vie.

Le rebond du commerce mondial

Avec une reprise plus rapide que prévu, le commerce mondial a relativement bien résisté en 2020. C’est le constat de l’Organisation du commerce mondial (OMC) dans ses dernières prévisions (hier). L’année 2020 se solde par un recul de 5,3 % du commerce mondial, loin des prévisions à deux chiffres faites au cœur de la crise. Le moteur a été l’Asie, seule région du monde à terminer l’année avec une hausse de ses exportations (+0,3 %) et un léger recul de ses importations (-1,3 %). Attendu à +8 % cette année, le rebond du commerce mondial devrait être tiré par les demandes américaine et européenne.

Dans le reste de l’actualité

Sanofi renforce ses capacités de production de vaccin… contre la grippe !

Sharon Stone a publié ses mémoires.

Calendrier macro-économique

08h00 : ventes au détail (Allemagne)

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (zone euro)

10h30 : indice PMI manufacturier (Royaume-Uni)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

16h00 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !