Breakfast News | 1er décembre 2022

Particularité française

En Europe, la France est un des seuls pays, si ce n’est l’unique, où l’inflation n’a pas décéléré en novembre : +7,1 % sur un an après +7,1 % en octobre (en taux harmonisés). Outre les effets des boucliers tarifaires qui brouillent les comparaisons, comme la réduction de la ristourne à la pompe mi-novembre, la France était aussi, et le reste toujours, un des pays européens avec une inflation la plus faible face à une moyenne de la zone euro à +10 % (+10,4 % le mois précédent).

Traduction en chiffres

Il est donc probable que la France n’a pas encore atteint le pic d’inflation observé au global dans la zone euro. L’énergie est toujours le principal contributeur à l’inflation (+18 % sur un an). La composante alimentaire continue de prendre plus de place (+12,2 %). Les prix des produits manufacturés progressent de 4,4 % et ceux des services reculent de 3 %.

Trop vite en besogne ?

Le « pivot » sur l’inflation mondiale – qui alimente les espoirs d’un resserrement monétaire moins abrupt, confirmé hier soir par la Fed – et l’assouplissement sanitaire chinois – qui reste incertain avec la flambée de nouveaux cas positifs – donnent des ailes à des investisseurs peut-être un peu trop enthousiastes. Hier, le S&P 500 s’est envolé : +3,1 %. Le marché européen ouvre dans le vert ce matin. Le CAC 40, dividendes réinvestis, n’est plus qu’à 2 % de son niveau de fin décembre 2021.

Sur le marché obligataire

Tout va très vite également. Depuis le point bas de l’année observé mi-octobre, le rendement de l’emprunt public (souverain) français à 10 ans a perdu 50 points de base, passant de 2,9 % à 2,3 %. Même tendance sur les emprunts privés (d’entreprises). Les primes de risque (spreads de crédit, i.e. écarts de rendements entre les emprunts privés et publics) ont légèrement diminué sur la période, mais restent particulièrement attractives : une bonne nouvelle pour les retardataires qui souhaitent renforcer leur exposition obligataire en cette fin d’année.

Dans le reste de l’actualité

1 PME-ETI sur 10 est dirigée par une femme.

La baguette de pain entre au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le gouvernement prépare les esprits aux coupures de courant.

Elisabeth Borne opère son septième 49.3.

HSBC veut fermer un quart de ses agences au Royaume-Uni.

Calendrier macro-économique

08h00 : ventes au détail (Allemagne)

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (Zone euro)

10h30 : indice PMI manufacturier (Royaume-Uni)

11h00 : taux de chômage (Zone euro)

14h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

16h00 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

Partager l'article

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser