Breakfast News | 16 septembre 2021

Le contrat du siècle

C’est un échec cuisant pour Naval Group et plus généralement pour l’industrie de défense française. L’Australie a décidé d’annuler le contrat conclu il y a six ans avec la France portant sur la construction française de douze sous-marins à propulsion diesel-électrique pour la marine australienne. Le revirement vient des Américains et leur volonté de mettre sur pied un vaste accord de coopération militaire avec les Australiens et les Britanniques, pour monter en puissance face à la Chine. Aux dépens de la France aujourd’hui !

Le choix qui fait trembler

Le mastodonte immobilier chinois Evergrande est en très grande difficulté depuis que Pékin a pris des mesures pour limiter la spéculation immobilière. Criblé de dettes, le groupe propose amendement sur amendement pour son plan de restructuration, ce qui s’avère difficile au vu des nombreuses filiales du groupe intervenant dans des domaines très, trop, diversifiés de l’immobilier. De nombreux investisseurs et particuliers chinois sont concernés. Les autorités sont désormais face à leur choix : assainir les marchés financiers, et le secteur immobilier en particulier, quitte à laisser Evergrande faire faillite et déstabiliser le reste du marché, en laissant sur le carreau investisseurs et clients sur fond de gronde populaire (qui sera de toute évidence rapidement étouffée).

Une montée au capital…

Vivendi, le géant français des médias contrôlé par la famille Bolloré, qui détient 27 % du capital du groupe Lagardère veut aller plus loin. Il s’intéresse désormais de très près à la branche Edition de Lagardère, avec ses marques Hachette et Editis notamment, ainsi qu’aux activités Radio et Presse. Vivendi vient de monter à 45 % du capital de Lagardère en rachetant la participation du fonds Amber Capital (18 %) pour 610 millions d’euros.

… Suivie d’une OPA

En franchissant le seuil des 30 %, Vivendi est aujourd’hui « contraint » de lancer une OPA sur l’ensemble du capital de Lagardère. Vivendi propose d’acquérir les titres restants à 24,1 euros l’unité. Hier, le cours de clôture du titre Lagardère était de 19,4 euros (prime de 24,2 %). Les « gros » actionnaires encore en place avant l’OPA sont la Financière Agache (Bernard Arnault) pour 10 % du capital et Arnaud Lagardère lui-même pour 12 % du capital.

Dans le reste de l’actualité

Un Français sur cinq utilise plus son appli bancaire qu’avant la pandémie.

Boris Johnson remanie son gouvernement.

Deuxième augmentation de l’année pour le SMIC : +34,89€ brut par mois.

Calendrier macro-économique

11h00 : balance commerciale (zone euro)

14h30 : ventes au détail (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

14h30 : indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Etats-Unis)

14h30 : ventes au détail (Etats-Unis)

16h00 : stocks des entreprises (Etats-Unis)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser