Yuko Iizuka, Economist and Hitoshi Asaoka, Strategist
AMO

Focus sur les politiques du nouveau gouvernement après l’élection à la direction du LDP et l’élection de la chambre basse| 13 septembre 2021 |Investissements & Marchés

Focus sur les politiques du nouveau gouvernement après l’élection à la direction du LDP et l’élection de la chambre basse

Quel que soit le vainqueur de l’élection, des mesures de relance économique massives sont mises en œuvre.
La réaction des marchés boursiers est positive, nourrie par de grands espoirs de changement, et on s’attend à une nouvelle hausse.
Il convient d’être attentif au risque de retournement des politiques monétaires et fiscales existantes une fois que l’économie se sera normalisée.

« Le Premier ministre Suga démissionne. »

Le 3 septembre, le Premier ministre Yoshihide Suga a annoncé qu’il ne se présenterait pas à la présidence du Parti libéral démocrate (LDP) prévue le 29 septembre. Cela signifie que M. Suga quittera son poste de Premier ministre lorsque son mandat de président du LDP prendra fin le 30 septembre. La principale raison de cette décision serait l’opinion largement répandue au sein du LDP selon laquelle M. Suga, dont la cote de popularité a fortement baissé avant les élections à la chambre basse, ne sera pas en mesure de remporter les élections.
Cette annonce a donné un coup de fouet au marché boursier japonais car elle réduit le risque que le LDP perde un grand nombre de sièges lors des élections à la chambre basse, ce qui était largement craint sous la direction de Suga. En outre, les signes indiquant que les infections par le virus Covid-19 atteignent leur pic ont également soutenu le marché. L’indice boursier Nikkei a regagné la barre symbolique des 30 000 yens à la clôture de la bourse de Tokyo le 8 septembre.

« Il est difficile de désigner à l’avance un vainqueur à l’élection présidentielle du LDP. »

Le 9 septembre, Fumio Kishida, l’ancien président du Conseil de recherche politique, et Sanae Takaichi, l’ancien ministre des affaires intérieures et des communications, ont annoncé leur candidature à l’élection présidentielle du LDP, tandis que Taro Kono, le ministre chargé de la réforme administrative et plusieurs autres ont également exprimé leur volonté de se présenter. L’élection présidentielle du LDP est ouverte aux membres de la Diète (parlement japonais) du LDP et aux membres du parti.
Cependant, le soutien des principales factions n’étant pas clair, il est difficile de prédire le résultat de l’élection pour le moment. Cette fois, il est important pour le LDP de choisir une figure capable de remporter les élections à la Chambre basse en octobre/novembre en tant que président du LDP (tableau 1). En particulier, les députés qui n’ont pas été élus à plusieurs reprises risquent de ne pas suivre la politique de vote de leur faction.

Tableau 1 : Calendrier des événements clés
Calendrier à venir (2021)
Début de l’élection de la présidence du LDP le 17 septembre, dépouillement des votes le 29 septembre.
Débat politique en ligne des candidats à la présidence du LDP entre le 23 et le 26 septembre.
Fin du mandat actuel du président du LDP le 30 septembre.
Session extraordinaire de la Diète en vue d’élire le nouveau Premier ministre début octobre.
Programmation de l’élection de la Chambre des représentants entre fin octobre et novembre.
Fin du mandat actuel de la Chambre des représentants le 21 octobre. Sommet du G20 en Italie les 30 et 31 octobre.
Fin programmée de la vaccination en deux injections de la population volontaire d’ici novembre.
Tenue de la COP26 au Royaume-Uni du 1er au 12 novembre.

2022 et au-delà
Élection de la Chambre des Conseillers en juillet 2022
Fin du mandat du gouverneur de la BOJ, Haruhiko Kuroda, le avril 8 2023
Source: Asset Management One, sur la base de rapports d’actualités.

« Les mesures économiques seront massives à l’approche de l’élection de la chambre basse. »

Pour celui qui deviendra le président du PLD, la priorité absolue sera d’endiguer la pandémie et de mettre en place les mesures de relance économique correspondantes. Les partis d’opposition proposent 30 à 50 000 milliards de yens de dépenses budgétaires supplémentaires, et le nouveau chef du LDP devra proposer des mesures comparables à l’approche des élections à la Chambre basse. Le LDP détient actuellement une majorité de sièges à la Chambre des représentants, la chambre basse de la Diète. Dans le passé, lorsqu’il y a eu un changement de gouvernement, le soutien au gouvernement a eu tendance à augmenter en raison des attentes envers le nouveau gouvernement. Il est donc fort probable que les partis de la coalition au pouvoir, le LDP et le Komeito, conservent la majorité des sièges à la Chambre des représentants.

« Les mesures économiques seront massives à l’approche de l’élection de la chambre basse. »

Le nouveau président élu du LDP devra se concentrer sur les réponses à court terme pour contenir la Covid-19 et normaliser l’économie. Ce n’est qu’après cela que nous pouvons nous attendre à ce que le nouveau leader marque sa différence.

Le programme de M. Fumio Kishida comprend le renforcement de la fonction de distribution des revenus et l’augmentation des revenus pour développer la classe moyenne. Lors de sa dernière candidature à la présidence du PLD en septembre 2020, il déclarait qu’il était important de maintenir la viabilité budgétaire une fois que l’économie avait commencé à bouger ; il est donc possible maintenant qu’il définisse une politique de consolidation budgétaire une fois que l’économie se sera normalisée. En tant que ministre en charge des réformes administratives, M. Taro Kono est considéré comme un partisan des réformes réglementaires et administratives, y compris l’abolition des sceaux physiques largement utilisés au Japon pour estampiller les documents officiels et gouvernementaux. Il est probable qu’il adopte une position prudente sur l’assouplissement monétaire et l’expansion budgétaire, ayant déjà recommandé au gouvernement d’envisager une stratégie de sortie de sa politique d’assouplissement monétaire massif. Il est également important de garder à l’esprit la possibilité d’une action précipitée en faveur d’une politique énergétique mettant l’accent sur les énergies renouvelables. Pour succéder à Abenomics, Mme Sanae Takaichi a mis en place une politique d’assouplissement monétaire audacieuse, de relance budgétaire souple et d’investissement dans la gestion de crise et la croissance. Elle gèlera également la politique visant à dégager un solde primaire positif jusqu’à ce que l’objectif de stabilité des prix de 2 % soit atteint. Au cours de son mandat de ministre, elle a visité le sanctuaire controversé de Yasukuni, et si sa position politique conservatrice (de droite) s’accentue, certains redoutent une possible détérioration des relations avec la Chine, la Corée du Sud et d’autres pays voisins.

Tableau 2 : Comparaison des candidats
Fumio Kishida
Nécessité d’une politique fiscale et monétaire agressive à court terme, avec des mesures de relance économique supplémentaires de plusieurs dizaines de trillions de yens.
Plan de doublement des revenus visant à améliorer la fonction de distribution et augmenter les revenus des ménages pour accroître la taille de la classe moyenne.
Importance de maintenir la viabilité budgétaire une fois que l’économie se sera redressée (mentionné lors de la dernière élection à la présidence du LDP en septembre 2020).
Taro Kono
Centres d’intérêt : sécurité nationale, diplomatie, prévention des catastrophes, énergies renouvelables, baisse des frais médicaux, en-seignement en anglais et numérisation, écrit-il dans son livre « Taking Japan Forward » publié le 26 août 2021.
En tant que ministre chargé de la réforme administrative, il a participé à la réforme réglementaire et la réforme administrative, y com-pris la suppression des sceaux physiques.
Dans le passé, il a recommandé que le gouvernement prévoit une stratégie de sortie de sa politique d’assouplissement monétaire mas-sif.
Sanae Takaichi
Préconise les  » Sanaenomics « , qui succèdent aux  » Abenomics « , avec (1) un assouplissement monétaire audacieux, (2) une relance budgétaire souple et (3) des investissements dans la gestion des crises et la croissance Suspendre temporairement l’objectif de solde primaire jusqu’à ce que l’inflation atteigne 2 % Plan de prévention des catastrophes d’une valeur de 100 000 milliards de yens sur les 10 prochaines années, avec des innovations technologiques et des mises à jour permanentes par la suite Augmenter l’impôt sur les re-venus financiers Membre de la Diète Association des membres pour la visite du sanctuaire Yasukuni.
Source : Asset Management One, d’après des rapports de presse.

« Un potentiel de hausse supplémentaire pour les actions japonaises. »

Le marché boursier japonais a fortement augmenté dans l’anticipation d’un scénario moins turbulent pour l’élection de la chambre basse. À court terme, une correction est possible en raison de la mise en garde contre un sentiment de surchauffe. Toutefois, la perspective d’importantes mesures de relance économique et le début des discussions sur l’assouplissement des restrictions concernant l’utilisation des vaccins au Japon sont de bonnes nouvelles quant aux bénéfices des entreprises au Japon, et les prévisions du TOPIX EPS sont en hausse constante à ce jour. Le ratio cours/bénéfices est passé à 15,5 fois le 8 août, mais il est encore loin de la limite supérieure de la fourchette normale de 17 fois avant la pandémie.
Le scénario de risque est que, alors que les États-Unis et d’autres pays commencent à normaliser leurs économies et cherchent à abandonner leur politique d’assouplissement monétaire en réponse à la pandémie, le prochain Premier ministre pourrait être tenté de changer les politiques fiscales et monétaires une fois que l’économie se sera normalisée.

S’abonner à nos actualités

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser