Breakfast News | 17 juin 2020

Le turbo du jour

Hier, les marchés ont été particulièrement haussiers grâce à trois bonnes nouvelles. La première nous vient de la Réserve fédérale américaine. Après l’effet d’annonce du mois de mars sur un plan massif de rachat de dettes d’entreprise, l’institution est passée à l’action. Elle a commencé à dépenser ses milliards sur le marché secondaire d’obligations d’entreprise dans des conditions d’éligibilité à son programme plus souples que prévu.

1 000 milliards de dollars

La deuxième bonne nouvelle vient d’un important baromètre des dépenses en consommation avec un chiffre encourageant sur les ventes au détail américaines qui ressortent en hausse de 17,7 % sur le mois contre environ 8 % attendu. Enfin, la troisième nouvelle concerne l’annonce d’un plan d’investissement dans les infrastructures de 1 000 milliards de dollars de la part de l’administration américaine.

Faillites au plus bas

C’est normal. Malgré le récent déconfinement, les entreprises en France restent massivement sous perfusion. Les aides d’Etat et l’assouplissement des procédures en sauveront certaines, mais pour beaucoup il ne s’agit que d’un sursis avant la banqueroute ou la restructuration profonde. En effet, dans une étude plus réaliste que rassurante publiée hier, la Coface nous ramène les pieds sur terre : l’assureur-crédit prévoit une hausse des défaillances d’entreprise de 21 % d’ici à fin 2021.

L’alu pris en étau

Contrairement aux prix du cuivre et du fer qui rebondissent nettement avec la reprise progressive de l’activité, celui de l’aluminium reste déprimé. L’aluminium est majoritairement utilisé dans les secteurs du BTP, de l’automobile et de l’aéronautique : secteurs les plus en retard dans la reprise. Comme pour la plupart des matières premières, les stocks d’aluminium sont monstrueux, ce qui devrait encore peser sur les prix pendant un certain temps. A cela s’ajoute une pression nouvelle sur la demande : les plans de relance, dans l’automobile notamment, s’orientent davantage vers le financement de l’électrique, ce qui constitue un tournant technologique moins favorable à la consommation d’aluminium dans les chaînes de production.

Dans le reste de l’actualité

Hidalgo souhaite imposer les 30 km/h dans Paris.

Le déficit 2020 de la sécurité sociale est attendu à 52 milliards d’euros (dont 31,1 pour la seule assurance-maladie).

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix à la consommation (Royaume-Uni)

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

14h30 : permis de construire et mises en chantier (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser