Breakfast News | 24 février 2020

Pas de miracle

Les Chefs d’Etat européens se sont réunis vendredi pour un Conseil extraordinaire consacré au budget européen 2021-2027 (environ 1 000 milliards d’euros). On aurait pu croire que l’amputation d’une soixantaine de milliards d’euros provenant du Royaume-Uni accélérerait les négociations. Il n’en fut rien : beaucoup de pays, à savoir les contributeurs nets, ne sont pas prêts à allouer une part plus importante de leur revenu national brut (RNB). Sans accord, des coupes dans le financement de certains projets sont donc à anticiper. Mais de nouvelles négociations auront lieu.

On est mal

L’épidémie s’accélère hors de Chine. Sans parler de ses voisins proches (Japon et Corée du Sud), l’Europe s’inquiète. En Italie, le pays le plus touché en Europe, on relève deux symptômes de cette accélération : l’interruption du Carnaval de Venise hier et la mise sous quarantaine de plusieurs municipalités dans le Nord du pays. Pourquoi l’Italie ? C’est la question qui inquiète le plus : la chaine de contamination est parfois mal expliquée.

Traduction en Bourse

Ce matin, les indices européens ouvrent en gap baissier. Autrement dit, ils plongent : environ -3 % pour le CAC 40 depuis la clôture de vendredi soir. L’inquiétude du week-end impacte surtout les marchés européens. En effet, les marchés asiatiques n’ont que peu baissé sur la première séance de la semaine : -0,4 % pour l’indice chinois CSI 300 et -0,39 % pour l’indice japonais Nikkei 225.

On pouvait s’y attendre

Le taïwanais Foxconn avertit à son tour, après Apple en début de semaine ! Le numéro 1 mondial de la sous-traitance électronique, et principal fournisseur d’Apple, s’attend à une forte baisse de son chiffre d’affaires au premier trimestre (-46 % selon le courtier KGI) avec un impact sur l’année complète. Comme beaucoup, Foxconn souffre du ralentissement des acheminements de marchandises et de la fermeture de ses sites de production qui réouvrent lentement.

Dans le reste de l’actualité

C’est l’heure du procès Fillon.
Samedi soir au Grand Rex à Paris, Madonna a commencé son concert avec 3h30 de retard.
« Jean-Pierre Mustier se retire de la course pour diriger HSBC » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

10h00 : climat des affaires (Allemagne)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser