Breakfast News | 25 novembre 2019

Bloomberg à la Maison-Blanche

Michael Bloomberg, l’ex-maire de New York, a officialisé hier sa candidature démocrate « pour battre Donald Trump et reconstruire l’Amérique » ! Aux Etats-Unis plus qu’ailleurs, l’argent injecté dans la campagne compte ! Fort de ses 55 milliards de dollars de fortune personnelle, Bloomberg se dit mieux armé que ses camarades démocrates pour rivaliser avec les petits 3,1 milliards (selon Forbes) de Trump.

Quel potentiel pour la FDJ ?

Après une introduction en Bourse (IPO) au plus haut de la fourchette, un effet rattrapage a eu lieu pour ses premiers jours de cotation (environ +16 %). Les institutionnels, qui n’ont pas pu être servis entièrement lors de l’IPO, ont dû se précipiter pour renforcer leur ligne en portefeuille. La FDJ est typiquement la société « vache à lait » que cherche une certaine catégorie de gérants. Il en résulte un ratio de valorisation boursière sur bénéfices (PER) particulièrement élevé, tutoyant le niveau de nos champions français du luxe. Il reste que les perspectives de croissance/rentabilité sont légèrement différentes…

Juste prix ou sous-valorisation ?

En Bourse, les secteurs automobile et bancaire font partie des moins chers (PER les moins élevés). Particulièrement cyclique, l’industrie automobile dépend fortement de la santé des économies qui montrent depuis quelques temps des signes de ralentissement. Ajoutons à cette difficulté les récents scandales (ex : dieselgate) à se faire pardonner et le coût de sa transformation vers une production plus verte. De son côté, le secteur bancaire connaît un contexte encore plus inédit : baisse des taux, ralentissement économique, concurrence des acteurs numériques et augmentation des coûts réglementaires. Ces niveaux de valorisation paraissent donc fondés. Le temps que chacun de ces contextes évolue, nous optons plus pour un juste prix qu’une sous-valorisation.

Plus politique que monétaire

Voilà comment nous pouvons qualifier le discours de Christine Lagarde, nouvelle Présidente de la BCE qui s’est bien gardée de donner quelque piste que ce soit sur ses prochaines intentions. Pour cela, il faudra attendre au plus tôt le 12 décembre prochain, date de la prochaine réunion de politique monétaire. En attendant, comme Draghi avant elle, Lagarde a prononcé un nouvel appel à l’assouplissement des plans budgétaires des Etats membres pour soutenir la croissance. Par ailleurs, elle a appelé à miser sur le marché intérieur européen plutôt que sur l’export hors UE dans un contexte international incertain.

Dans le reste de l’actualité

Tesla se met aux pick-up : son Cybertruck à la Blade Runner revisitée a été présenté en fin de semaine dernière.

Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, a battu le record de longévité à la tête de l’exécutif nippon.

Calendrier macro-économique

10h00 : climat des affaires (Allemagne)

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser