Le Point des gérants | 12 octobre 2019 | Editorial

Vers un octobre de tous les dangers ?

Une nouvelle fois les actifs risqués ont été à l’honneur au cours du mois de septembre, avec un fort rebond des indices effaçant largement la baisse d’août. Les marchés ont continué de planer, tutoyant leur plus haut annuel, surfant sur quelques bonnes nouvelles et occultant l’ensemble de celles susceptibles d’inquiéter.

Ce Le mutisme ou quasi-mutisme du Président Trump sur son réseau social fétiche a forcément contribué à la détente de l’aversion au risque sur les actifs actions. Alors que les discussions entre les Américains et les Chinois sur les questions d’échanges commerciaux reprennent le 10 octobre, le résidant de la Maison Blanche est resté assez peu bavard sur les chances (ou non…) d’aboutir à un accord, ceci ayant eu tendance à rassurer les marchés financiers.

Dans la saga du Brexit, Boris Johnson a délivré une proposition à Bruxelles qui ne l’a pas balayée d’un revers de la main et va s’évertuer à l’analyser avant le conseil européen du 17 octobre prochain. Si, à quelques jours de l’échéance, il règne une certaine cacophonie sur le sort du Royaume -Uni, il est évident qu’une mésentente au sein des Vingt-sept nous rapprocherait encore un peu plus d’un « no deal Brexit » que les marchés n’ont pas encore voulu intégrer. Une chose est sûre, l’économie anglaise souffre déjà de l’attentisme autour de ce dénouement, avec une croissance qui ressort, au deuxième trimestre, en baisse de 0,2%, après +0,6% au premier.

Le dernier rempart de la croissance

Depuis plusieurs semaines, voire quelques mois, les données macro-économiques se dégradent à travers le monde. La guerre commerciale et ses renchérissements de droits de douane continuent d’affecter les industries comme l’attestent des PMI ou ISM qui touchent des niveaux bas de 10 ans. L’attentisme provoque un net recul des commandes, et pourrait même occasionner par ricochet une baisse des investissements. Ainsi, au cours des prochaines semaines, la confiance des consommateurs sera scrutée de près : dernier rempart d’une croissance qui résiste malgré tout, une baisse de la consommation des ménages pourrait amplifier le ralentissement mondial de l’économie.

Ainsi, après ce rebond de septembre, nous pourrions faire face à un mois d’octobre de tous les dangers. D’une part, parce qu’il est souvent associé à de fortes turbulences de marchés (1929, 1987, 2008, 2018), d’autre part, parce qu’entre la réunion sur les négociations commerciales entre EtatsUnis et la Chine et la date butoir du Brexit, il va y avoir un flux de nouvelles à absorber. Dans cette attente nous ne modifions pas notre position de prudence adoptée il y a déjà plusieurs mois.

S’abonner à nos actualités

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser