Le Point des gérants | 4 octobre 2019 | Editorial

Mais ils sont fous ces taux !

La guerre commerciale entre les EtatsUnis d’Amériques et la Chine a fait chuter la croissance de l’économie mondiale à son plus bas niveau depuis la crise financière de 2008-2009.

En l’absence de résolution rapide des risques politiques (surtout les tensions commerciales mais aussi le Brexit), les banques centrales n’ont pas d’autre choix que d’intervenir pour continuer de repousser le spectre d’un crack obligataire. Mais cette assistance sous morphine a un prix et il n’est pas sain de placer son argent pour n’en récupérer, au mieux, qu’une partie amputée par des taux négatifs sur toute la courbe des taux.

La pandémie des taux négatifs s’amplifie pour atteindre désormais 17 000 milliards de dettes à taux négatif (25 % du stock d’obligations des pays développés) et 1 000 milliards sur les seules dettes corporates.

Les taux négatifs ont une incidence directe sur les performances futures des fonds en EURO des contrats d’assurance vie. Le placement préféré des français voit son taux de rémunération s’éroder autour de 1 %, ce qui va guider nécessairement les capitaux vers d’autres actifs, d’où la mise en place de la loi SAPIN 2 fixant la possibilité de suspendre ou limiter les retraits en cas de crise et plafonner le montant de la garantie.

A qui profite la baisse ?

En contrepartie, la baisse des taux profite aux emprunteurs tels que l’Etat français qui a pu réduire sa charge de la dette de 1,9 Mds€ cette année. Elle profite aussi aux sociétés qui restructurent leur dette en remboursant leurs obligations et en réémettant à moindre coût (ENGIE a émis un emprunt à 7 ans à un taux de 0  %). Cela profite enfin aux ménages qui peuvent s’endetter pour leur achat immobilier sur des durées plus longues, sans augmentation du coût de la dette. D’ailleurs, la Haute Autorité pour la Stabilité Financière ne s’y trompe pas et s’inquiète de l’alimentation d’une bulle immobilière.

Enfin, cette période de taux bas va nécessairement guider les flux vers les marchés actions — favorisant les rachats de leurs propres actions par les entreprises (comme ce fût le cas aux Etats-Unis d’Amériques en 2018 et 2019) — tout en soutenant les cours des actions dites de rendement (exemple Total) et en encourageant les opérations de croissance externes.

S’abonner à nos actualités

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser