Breakfast news | 17 septembre 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Etonnamment peu volatil

Le bombardement de sites pétroliers saoudiens le week-end dernier a eu un impact limité sur les marchés hier. Bien sûr, le baril de pétrole a flambé (+13 % pour le Brent). Bien sûr, les marchés actions ont reculé (-0,94 % pour le CAC 40 et -0,52 % pour le DJ 30). Mais les investisseurs ont finalement relativisé l’impact de cette situation pourtant historique. La moitié de la production de pétrole saoudien est à l’arrêt pour plusieurs semaines. Mais cela ne représente finalement que 5 % de la production mondiale. Pour compenser, les Etats-Unis ont ouvert leur réserves stratégiques. D’autres pays de l’OPEP vont également pouvoir, un moment, augmenté leur production.

A qui profite le crime ?

Replaçons le bombardement dans le contexte économique et financier du pays. Aramco, la société exploitant le pétrole saoudien, était aux portes de sa cotation en Bourse. En cotant 5 % de son capital, Aramco aurait été valorisée 2 000 milliards de dollars. La plus importante introduction en Bourse de l’histoire était alors attendue ! A ce stade critique pour l’Arabie Saoudite, le bombardement est loin d’être un hasard car il révèle la fragilité d’Aramco dans une région du monde très agitée. L’impact se compte probablement en centaines de milliards de dollars car il va causer une forte révision à la baisse de sa levée de fonds en Bourse. Pénaliser temporairement la production pétrolière saoudienne n’est donc que la partie visible de l’iceberg.

Rien de concret

On ne peut rien tirer de l’échange, hier au Luxembourg, entre le Premier ministre britannique (Johnson) et le Président de la Commission européenne (Juncker). Ils se sont simplement mis d’accord pour intensifier les discussions en les rendant quotidiennes… Le Premier ministre luxembourgeois (Bettel) a, lui, eu les mots justes : « l’heure tourne, arrêtez de parler, agissez » ! Cette situation sent de plus en plus un nouveau report de la date du Brexit (31 octobre).

Activité record sur le change

Selon le dernier rapport triennal de la Banque des règlements internationaux (BRI), le marché des changes, le plus grand au monde, a atteint des volumes de transaction inédits (+30 % sur 3 ans). 6 590 milliards de dollars y sont échangés par jour. Londres a renforcé sa position dominante en traitant 43 % des volumes. Une transaction sur quatre a porté sur l’EUR/USD.

Dans le reste de l’actualité

Canal+ et Netflix s’allient en France.

Calendrier macro-économique

11h00 : indice ZEW du sentiment économique (Allemagne)

11h00 : indice ZEW du sentiment économique (zone euro)

15h15 : production industrielle (Etats-Unis)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser