Le Point des gérants | 19 juillet 2019 | Editorial

Puissant rebond sur les marchés actions en amont de la période estivale

Après le trou d’air du mois précédent, les investisseurs sont repartis à l’assaut des actifs risqués, propulsant ainsi les indices sur leurs plus hauts annuels, voire pour certains sur leurs plus hauts historiques. Le premier semestre s’est ainsi achevé sur des performances conséquentes, laissant loin derrière nous les stigmates de la baisse éclair du dernier trimestre de l’année précédente. Ce vigoureux retournement — alors même que la macro-économie montre, comme attendu, des signes d’essoufflement — a été favorisé par le revirement des banques centrales, notamment de la Réserve Fédérale et de la Banque Centrale Européenne.

Des décisions par anticipation

Sur le vieux continent, alors que son mandat arrive à échéance en octobre prochain, Mario Draghi a fermement rappelé que l’institution se tenait prête à agir si l’évolution de la situation économique le nécessitait. Dans l’intervalle, la BCE a décidé de renforcer modestement son soutien à la croissance en lançant de nouvelles opérations de refinancement de long terme et en assurant que les taux directeurs resteront à ce niveau jusqu’à mi-2020. Finalement jugée pas assez prudente dans ses annonces (les marchés attendaient une baisse de taux), l’institution européenne a surtout cherché à lutter contre l’assouplissement de la communication de la Réserve Fédérale, car c’est bien de l’autre côté de l’Atlantique que l’on trouve les raisons du rebond des actifs financiers du mois de juin. En effet, en l’espace de neuf mois, la Fed est passée d’une anticipation de relèvement de taux, à deux ou trois reprises, à une possible double baisse des taux d’ici la fin de l’année. Menacé par la pression d’une révocation par Donald Trump d’une part, pris en otage par les marchés actions susceptibles de reproduire le mouvement de fin d’année dernière d’autre part, le Président de la Fed, Jérôme Powell, s’est résolu à ouvrir la porte à un retour d’une politique non conventionnelle.
Face à des données économiques, qui se dégradent peu à peu sous les effets de la guerre commerciale que se livrent américains et chinois, et à une inflation toujours éloignée de son objectif, la Banque centrale semble assez divisée et le changement de ton prépare à une éventuelle dégradation de l’économie américaine.

Chasse au rendement hasardeuse

Ainsi, et de manière toujours contre intuitive, ces perspectives ont dopé les indices actions mondiaux et les ont immunisés contre d’éventuelles publications d’indicateurs économiques mitigés, puisque les actifs risqués restent la seule échappatoire à la faible rémunération des marchés obligataires. Toutefois, cette chasse au rendement nous semble hasardeuse, car les deux Banques centrales semblent avoir pris ces décisions par anticipation d’un éventuel dérapage dans les relations sino-américaines pourtant renouées lors du dernier G20. Or, les marchés ont probablement acté trop rapidement une baisse des taux, et toutes déclarations n’allant pas dans leur sens pourraient les rendre nerveux. Comme souvent, la période estivale, marquée par des volumes d’échanges boursiers réduits, pourrait offrir son lot de rebondissements et de volatilité. En ce sens, la prudence dont nous faisons preuve depuis plusieurs semaines est plus que jamais d’actualité.

S’abonner à nos actualités

  • -
  • -
  • *Champ obligatoire

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser