Breakfast news | 11 juillet 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Vers l’infini et au-delà !

Les anticipations de baisse des taux directeurs de la banque centrale américaine le 31 juillet prochain avaient récemment pris du plomb dans l’aile après la publication des chiffres de bonne facture de l’emploi américain. Mais hier Powell, devant la Chambre des représentants, ne cachait pas son inquiétude persistante au sujet des tensions commerciales et de la croissance mondiale. Résultat : les anticipations de baisse des taux ont repris. Sans s’envoler sur la séance, les marchés américains ont gagné quelques points : +0,45 % pour le S&P 500 qui franchit un palier historique (3 000 points).

Prévenir plutôt que guérir

C’est la tournure que prennent de plus en plus les mandats des banques centrales. Maintenir l’inflation dans un canal de variation stable, juste en-dessous des 2 %, est devenu trop restrictif pour les définir. Les banques centrales aspirent à améliorer plus ou moins toute la batterie d’indicateurs sur la santé économique d’un pays. Elles administrent des remèdes, tels que des baisses de taux et des achats d’actifs, bien avant que la situation se retourne vraiment.

Merci les gilets jaunes !

L’effet « gilets jaunes » sur les défaillances d’entreprises n’a pas eu lieu. Selon Altares, ces dernières ont même reculé de 1 % au T1 2019 et de 3 % au T2 2019 : un rythme presque inédit depuis 2008. Il faut dire que les mesures mises en place par le gouvernement en début d’année, notamment la délivrance de délais de paiement supplémentaires pour des cotisations sociales, l’étalement d’autres paiements et l’annulation de certaines créances fiscales ou sociales, ont favorisé la tenue des (petites) entreprises.

Un type très stupide

C’est ainsi que Trump a qualifié Darroch, l’ambassadeur britannique à Washington. En poste depuis 4 ans, une violente controverse les a opposés récemment avec la publication de documents diplomatiques confidentiels qualifiant le président américain d’instable et d’incompétent en plus d’une administration « unique dans son dysfonctionnement ». Résultat, poussé vers la sortie, Darroch annonçait sa démission hier.

Dans le reste de l’actualité

James Dyson, le patron de la marque éponyme, vient de s’offrir l’appartement le plus cher de Singapour (48 millions d’euros). De quoi aspirer une belle surface !

LREM a choisi Griveaux pour affronter Hidalgo l’an prochain pour la Maire de Paris.

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

08h45 : indice des prix à la consommation (France)

11h30 : rapport de stabilité financière de la BoE (Royaume-Uni)

13h30 : Minutes de la BCE (zone euro)

14h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
31ad76180b
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=fr&admin_bar=1
8a2ee6901f
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
http://investeam.ourlittlecompany.com.sg/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser