Breakfast news | 11 février 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Les taux recommencent à baisser

Plus précisément, ce sont ceux des emprunts d’Etat de la zone euro, et encore plus précisément, ceux de l’Allemagne et de la France. En effet, leur taux à 10 ans est au plus bas depuis l’automne 2016. Vendredi, le Bund et l’OAT sont respectivement passés à 0,07 % et 0,52 %. On parle pourtant de deux pays très chahutés en ce moment : l’Allemagne dans le secteur bancaire et la France avec les gilets jaunes. La raison de cette baisse se situe un cran au-dessus, au niveau macro-économique. Les investisseurs, constatant la révision généralisée des prévisions de croissance économique en zone euro, se ruent vers les actifs jugés (à tort ?) les moins risqués jusqu’ici. Ajoutez à ce comportement financier la probabilité de plus en plus forte que la BCE maintienne ses taux bas et son programme d’assouplissement quantitatif plus longtemps, et vous obtenez une baisse des rendements sur ces souches obligataires.

Barbie va mieux

Heureusement, car on s’inquiétait. Mattel, le fabricant de jouets créateur de Barbie, a défié toutes les prévisions des analystes en annonçant une réduction de ses pertes de moitié en 2018, à 531 millions de dollars. La lourde restructuration du groupe américain se poursuit. Vendredi, le titre en Bourse a bondi de 20 %.

Reprise des négociations sino-américaines

Sans accord avant début mars, ce sont 200 milliards de dollars de produits chinois importés qui seront taxés à hauteur de 25 % (10 % aujourd’hui). Sur le commerce, un accord semble en bonne voie : la Chine accepterait d’acheter plus et de vendre moins aux Américains. Pour le reste, l’aboutissement à un accord reste hypothétique dans la mesure où Trump veut profiter de ces négociations pour réformer, notamment, le transfert de technologies et le respect de la propriété intellectuelle. Ça risque de faire un peu trop pour les Chinois…

Le nouveau test de survie de la BCE

Il ressemble en partie aux stress tests traditionnels auxquels se soumettent les banques depuis des années. Le test 2019 de la BCE se focalisera sur la liquidité des banques de la zone euro. En les privant fictivement de leurs financements à court terme, la BCE testera leur capacité à survivre. Les résultats du test resteront confidentiels au moins jusqu’au second semestre 2019 et les plus mauvais élèves ne seront pas sanctionnés.

Dans le reste de l’actualité

La Ville de Paris réclame 12,5 millions d’euros à Airbnb pour non-respect de la loi Elan qui prévoit l’enregistrement de tous les logements proposés sur la plateforme auprès de la Mairie.

Calendrier macro-économique

10h30 : croissance du PIB (Royaume-Uni)

10h30 : productions manufacturière et industrielle (Royaume-Uni)

10h30 : balance commerciale (Royaume-Uni)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
31ad76180b
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=fr&admin_bar=1
8a2ee6901f
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
http://investeam.ourlittlecompany.com.sg/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser