Breakfast news | 7 février 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Il construira son mur

A entendre son discours sur l’état de l’Union devant le Congrès, Trump en est convaincu. La vérité est qu’il pourrait déclarer l’état d’urgence nationale et donc débloquer d’office les fonds nécessaires à la construction du mur à la frontière mexicaine. Heureusement, il reste optimiste sur la possibilité de faire passer ce financement dans le vote du budget du 15 février prochain. Certes, il a caressé les Démocrates dans le sens du poil sur tous les grands sujets, hors immigration bien sûr, mais rien n’indique que le shutdown ne reprenne pas le 15 février prochain.

Alstom-Siemens, fusion avortée

Les raisons avancées par la Commission européenne : la hausse des prix et le frein de l’innovation dans des secteurs où une fusion anéantirait la concurrence (ex : trains à très grande vitesse et signalisation ferroviaire). Il n’y avait pas d’enjeu sur la construction de rames de métro ou de trains régionaux car le secteur est beaucoup plus concurrentiel. Résultat pour Paris (Alstom) et Berlin (Siemens) : passé la déception, ils travaillent déjà à l’assouplissement des règles européennes de concentration (de marché).

La ruée vers la dette italienne

En 2019, l’Italie doit se financer sur les marchés à hauteur de 250 milliards d’euros. Pour son premier emprunt de l’année, mi-janvier, Rome enregistrait déjà une demande record de 35,5 milliards d’euros pour lever « seulement » 10 milliards d’euros à 15 ans. A la surprise générale, Rome a remis ça cette semaine, profitant de l’engouement des investisseurs, levant cette fois 8 milliards d’euros à 30 ans ! Le résultat est bluffant : les carnets d’ordres ont atteint 41 milliards d’euros, un nouveau record. Sur cette émission, l’Italie s’est financée à 3,91 %. Rappelons que les taux allemand et français de même échéance sont respectivement de 0,76 % et 1,54 %.

Personne ne s’introduit en Bourse

Les introductions en Bourse (IPO) sont très sensibles à la conjoncture de marché. En janvier, avec un dernier trimestre très baissier sur les marchés, seuls 3,7 milliards d’euros ont été levés dans le monde à l’occasion d’IPO contre 13,64 milliards en janvier 2018. C’est le pire mois de janvier depuis 2015. Sur Euronext Paris, seul Arcure (capteurs industriels) est en liste d’attente.

Dans le reste de l’actualité

Chauffeur Privé devient Kapten pour s’ouvrir à l’international.

« PSA ferme le site historique de Peugeot à Hérimoncourt » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

08h00 : production industrielle (Allemagne)

08h00 : balance commerciale (Allemagne)

08h45 : balance commerciale (France)

09h30 : indice des prix immobiliers (Royaume-Uni)

10h00 : bulletin économique de la BCE (zone euro)

11h00 : prévisions économiques de l’UE (zone euro)

13h00 : rapport d’inflation de la BoE (Royaume-Uni)

13h00 : décision de la BoE sur les taux d’intérêt (Royaume-Uni)

13h00 : Minutes de la réunion du MPC (Royaume-Uni)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
31ad76180b
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=fr&admin_bar=1
8a2ee6901f
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
http://investeam.ourlittlecompany.com.sg/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser