Breakfast news | 8 janvier 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Theresa May retente sa chance

C’est la rentrée, il est l’heure de retourner dans la fosse aux lions pour la Première ministre britannique. En décembre, faute de soutiens, Theresa May avait décidé de reporter autour du 15 janvier le vote des députés sur l’accord de divorce avec l’UE. Aujourd’hui, les débats reprennent et rien n’indique que ce mois d’attente y changera grand-chose. La grande inconnue n’est presque plus de savoir dans quel sens ira le vote, mais plutôt de comprendre les conséquences d’un « no deal »…

Les Chinois et les Américains aussi

Cette semaine est également propice à la reprise des négociations commerciales sino-américaines. Ces dernières reprennent entre vice-ministres de chaque bord au Ministère du Commerce à Pékin. Si elles s’avèrent concluantes, de plus hauts fonctionnaires d’Etat s’y joindront. A ce jour, l’administration américaine parie sur la carte du ralentissement de l’économie chinoise qui pourrait inciter l’administration chinoise à accélérer la signature d’un accord entre les deux pays : le jeu du « qui résistera le plus longtemps » est en place !

Encore l’immobilier, toujours l’immobilier

Le marché de l’immobilier ancien s’impose en 2018 comme une nouvelle année record après celle de 2017. Toutes les régions de France ont enregistré un nombre de transactions plus élevé qu’en 2017. Les prix moyens ont baissé en Bretagne, en Centre Val de Loire et dans les Hauts de France. Paris, Lyon et Bordeaux deviennent si chères que l’activité ralentit. Le prix moyen du m² sur Paris est attendu à 9 650 euros le mois prochain (record). 2019 devrait être une nouvelle année haussière, mais moins soutenue.

La percée du « made in France »

Selon une enquête menée par le cabinet AgileBuyer et le Conseil national des achats (CNA), l’étiquette du « made in France » est désormais considérée comme un critère de décision majeur pour les acheteurs (53 % contre 31 % en 2017 et 16 % en 2016). Les secteurs d’activité les plus sensibles à ce critère sont l’agroalimentaire (78 %), les médias (71 %) et le luxe (64 %). Le critère importe encore peu au secteur de l’automobile (32 %). Au fil des ans, trois constats favorisent la tendance du « made in France » : la perte d’attractivité par les coûts du continent asiatique, le poids écrasant de quelques géants fournisseurs mondiaux avec qui il est impossible de négocier et, bien sûr, le regain d’intérêt des consommateurs pour ces produits.

Dans le reste de l’actualité

Carlos Ghosn s’est dit « faussement accusé et détenu de manière injuste » lors de sa première comparution devant un juge au Japon.

L’ATP lance sa première édition ATP Cup, un « Mondial du tennis » anti-Coupe Davis.

Selon un sondage IFOP pour le JDD, 77 % des Français sont favorables au rétablissement de l’ISF.

Jim Yong Kim, le Président de la Banque mondiale, démissionne à la surprise générale.

Calendrier macro-économique

08h00 : production industrielle (Allemagne)

09h30 : indice des prix immobiliers (Royaume-Uni)

11h00 : climat des affaires (zone euro)

11h00 : confiance des consommateurs (zone euro)

14h30 : balance commerciale (Etats-Unis)

16h00 : rapport JOLTS sur les nouvelles offres d’emploi (Etats-Unis)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
31ad76180b
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=fr&admin_bar=1
8a2ee6901f
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
http://investeam.ourlittlecompany.com.sg/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser