Kevin McCreadie, MBA, CFA
AGF Investments

Le Point des gérants | 20 septembre 2018 | Editorial

Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis et les reprises boursières

A quelques semaines seulement des élections de mi-mandat aux États-Unis, les marchés se préparent déjà à une modification de l’équilibre des pouvoirs à Washington et à l’incidence qu’elle pourrait avoir sur les politiques intérieure et étrangère.

Au terme des élections du 6 novembre, les républicains pourraient vraisemblablement perdre le contrôle de la Chambre des représentants, un scénario qui, bien que moins probable au Sénat, entraînera un certain risque à court terme ainsi que des tracas pour les investisseurs.

Par exemple, le site de sondages politiques et économiques réputé FiveThirtyEight estime que les démocrates ont cinq chances sur six de remporter la majorité à la Chambre.

Un système de poids et de contrepoids

Les élections de mi-mandat sont générale-ment considérées comme un référendum sur la performance du président et font partie d’un système de poids et de contre-poids de l’appareil politique américain.

Actuellement, les républicains contrôlent les deux leviers du pouvoir au Congrès : la Chambre des représentants et le Sénat. La durée du mandat des membres de la Chambre est de deux ans ; les électeurs voteront donc pour la totalité des 435 représentants en novembre. Et comme les sénateurs sont élus pour six ans, seuls 35 des 100 sièges du Sénat seront en jeu cette année.

Si les sondages se confirment et que les démocrates s’emparent de la Chambre, une majorité simple pourrait enclencher un processus de mise en accusation du président, puis un procès complet devant le Sénat. À notre avis, il s’agit là d’un scénario improbable. Nous estimons que cette tentative sera déjouée puisque la majorité des deux tiers du Sénat est nécessaire pour condamner le président. Par contre, le spectacle que constitueraient les audiences de destitution pourrait faire bien du bruit et présenter certains risques liés à l’actualité pour les marchés boursiers.

L’horizon à plus long terme semble toute-fois extrêmement favorable si les tendances historiques se maintiennent. Lorsqu’on examine le rendement des marchés boursiers américains durant les années d’élections de mi-mandat (il y en a eu 17 depuis 1950), une tendance se dégage : on observe un léger ralentissement en septembre, suivi de rendements démesurés. Au cours des années d’élections de mi-mandat, l’indice S&P 500 a progressé de 14,5 % en moyenne entre la fin août et la fin mars.

Qui plus est, un changement de pouvoir n’a pas traditionnellement eu d’incidence sur les reprises de mi-mandat. En fait, les deux seules élections de mi-mandat qui n’ont pas engendré de rendement positif jusqu’à la fin mars ont été celles où le contrôle de la Chambre ou du Sénat n’est pas passé aux mains de l’autre parti.

Autrement dit, lorsque le parti du président perd des sièges au Congrès, les investisseurs ont tendance à en profiter. Les marchés se comportent généralement le mieux lorsqu’il y a une impasse à Washington. L’économie américaine tire déjà profit des politiques du président Trump qui sont avantageuses pour les entreprises, notamment la réforme fiscale, le rapatriement des bénéfices et la déréglementation. Mais elle est également menacée par les négociations commerciales en cours et le protectionnisme.

À ce stade-ci, il est difficile de savoir si les tendances historiques prévaudront. Le cas échéant, les marchés pourraient en fin de compte accueillir favorablement un contre-poids au pouvoir présidentiel.

S’abonner à nos actualités

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser