Grégoire Painvin
JMC Asset Management

Le Point des gérants | 14 septembre 2018 | Editorial

Le retour du stock-picker

Depuis maintenant plusieurs mois, le S&P 500 fait du surplace.

En effet, l’indice phare du marché d’actions américain se trouve sensiblement au même niveau que fin janvier, avant le fort repli observé début février. Depuis, il oscille entre 2600 et 2800 points et semble manquer de vitalité pour dépasser son dernier sommet enregistré en début d’année.

Risque politique et volatilité accrus

Si les fondamentaux macro- et micro-économiques restent solides, l’incertitude des investisseurs demeure élevée. Malgré un calme régnant en surface, le marché est devenu hyper-sensible aux rumeurs d’un jour, aux effets d’annonces des uns et aux tweets des autres qui se traduisent par des remous quotidiens pouvant être assez vifs.

Le risque politique, notamment, semble avoir pris le marché en otage. On l’a observé en Europe avec les élections italiennes et aujourd’hui avec les doutes autour du Brexit. Aux Etats-Unis, les craintes sont principalement liées à l’éclatement d’une guerre commerciale mondiale avec, d’un côté, des mesures protectionnistes érigées par les Etats-Unis, et d’un autre côté, les ripostes mises en place par le reste du monde (que ce soit de la part de la Chine ou des alliés de longue date comme l’Europe ou le Canada).

Le mois de juin est un bon exemple de volatilité accrue cette année. Le S&P 500 a démarré en trombe et, après avoir franchi un palier technique en mai, semblait repartir à la hausse vers de nouveaux sommets. Puis, l’intensification des tensions commerciales a renversé la tendance et le S&P 500 a perdu sur la deuxième moitié de juin ce qu’il avait gagné sur la première.

Croissance à 2 chiffres pour le trimestre

Cela étant dit, les investisseurs ont l’air de continuer de voir le verre à moitié plein. En effet, le marché est reparti de plus belle depuis le début des hostilités entre Washington et Pékin, marquées par la mise en place début juillet d’une première couche de droits de douane portant sur quelque 34 milliards de dollars de produits de part et d’autre du Pacifique.

Par ailleurs, les investisseurs ont salué la publication de bonnes données macro-économiques, notamment sur le front du marché de l’emploi. Malgré quelques signes négatifs comme l’accélération potentielle de l’inflation, la Fed a effectué un nouveau tour-de-vis en juin en poursuivant sa poli-tique de resserrement monétaire. Enfin, une nouvelle saison de résultats trimestriels s’ouvre aux Etats-Unis et les analystes tablent à nouveau sur une croissance des bénéfices à deux chiffres pour le trimestre, potentiellement au-delà de 20%.

Ainsi, les fondamentaux restent solides et il est encore trop tôt pour tirer la sonnette d’alarme. Certes, des signes de fébrilité apparaissent et le marché est toujours porté par un nombre très restreint de valeurs. La vigilance reste donc de mise mais la volatilité peut également être source d’opportunités.

S’abonner à nos actualités

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser