Breakfast news | 29 août 2018

L’accord entre les Etats-Unis et le Mexique

Trump préfère nouer des accords bilatéraux plutôt que multilatéraux (ex : l’Alena) avec ses partenaires commerciaux. Le texte n’est pas finalisé mais l’accord trouvé avec le Mexique semble bénéfique pour le secteur de l’automobile, tant menacé cet été. Désormais, les voitures comportant plus de 75 % (62,5 % auparavant) de pièces issues des Etats-Unis ou du Mexique seront exonérées de taxes. Il faudra par ailleurs que 40 à 45 % de leur contenu soit fabriqué dans des pays où les ouvriers gagnent au moins 16 dollars de l’heure : une mesure pour éviter la concurrence sociale entre les deux pays. Equipementiers et constructeurs automobiles en ont donc naturellement profité hier en Bourse, à l’image d’Eramet (+6,48 %), de Faurecia (+4,17 %) et de Renault (+1,96 %) pour le marché français.

Un Président jugé incompétent en Iran

Un chômage qui gonfle, une devise qui perd deux tiers de sa valeur en 6 mois et une hyperinflation de plus de 50 % : voilà la situation économique de l’Iran. Le pays est notamment fragilisé par le rétablissement des sanctions américaines et des années de corruption et de mauvaise gestion. Hassan Rohani, le Président iranien, était convoqué par le Parlement pour s’en expliquer. Il est allé jusqu’à nier que son pays était en crise et n’a convaincu aucun député sur les maigres mesures de redressement proposées. Heureusement pour lui, sa destitution est exclue par le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei. Il semble donc intouchable… Pendant ce temps-là, le niveau de vie des Iraniens baisse de mois en mois.

Les bonnes grâces de Ryanair à ses salariés

Une grande partie du modèle low cost de Ryanair repose sur l’application du droit irlandais – moins coûteux en taxes et charges sociales – à tous les contrats de travail de ses salariés. Depuis maintenant près d’un an, les salariés de la compagnie aérienne irlandaise souhaitent voir s’appliquer les différents droits nationaux. Les grèves se multiplient et les syndicats deviennent reconnus. Aujourd’hui en Italie, l’accord signé entre la direction du groupe et ses pilotes italiens est historique. Tous les bénéfices prévus par la loi italienne sur les retraites, la sécurité sociale ou encore les congés de maternité/paternité seront à l’avenir pris en compte.

Prendre position sur le marché bancaire indien

Le secteur intéresse les plus grands investisseurs de ce monde. Google est en train de s’associer à quatre banques indiennes (HDFC Bank, ICICI Bank, Kotak Mahindra Bank et Federal Bank) pour mettre en place le crédit mobile – prêts instantanés via l’application mobile – de demain. La structure se nommera Google Pay. Warren Buffett, lui aussi, s’intéresse au marché bancaire indien. Il a confirmé son investissement dans Paytm, le premier portefeuille électronique du pays. La presse indienne valorise la start-up entre 10 à 12 milliards de dollars.

Dans le reste de l’actualité

« Pour la première fois en 50 ans, un apprenti astronaute de la NASA démissionne » (Le Monde).

Piaggio (Vespa) se lance dans l’électrique avec son tout premier scooter « Vespa Elettrica » !

Il paraît que Nicolas Hulot a quitté le gouvernement.

 « L’augmentation du CO² dans l’atmosphère aurait un impact néfaste sur la qualité de nos aliments » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

08h00 : confiance des consommateurs (Allemagne)

08h45 : croissance du PIB (France)

14h30 : croissance du PIB (Etats-Unis)

16h00 : promesses de ventes de logements (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
31ad76180b
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=fr&admin_bar=1
8a2ee6901f
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
http://investeam.ourlittlecompany.com.sg/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser