Breakfast news | 10 août 2018

Le marché russe sanctionné

L’administration américaine a conclu à la responsabilité de Moscou dans l’empoisonnement au Novitchok de l’ex-agent russe Skripal et de sa fille au Royaume-Uni. En représailles, de nouvelles sanctions américaines sur la Russie ont été annoncées dans la nuit de mercredi à jeudi. Applicables dès le 22 août prochain, ces sanctions concernent notamment les produits technologiques représentant plus d’une centaine de millions de dollars. A l’ouverture, l’indice des marchés actions russes, le RTS, plongeait de plus de 3 % avant de rattraper la moitié de la baisse à la clôture hier soir. Le rouble en a également fait les frais et tombait hier à son plus bas niveau depuis novembre 2016.

Les autres gagnants de la Coupe du Monde

Adidas équipait 12 des 32 équipes nationales qualifiées au dernier Mondial de football. Très attendus, les résultats trimestriels de l’équipementier sportif n’ont pas déçu au vu de la progression de 9,42 % de son cours de Bourse hier. Outre l’effet Coupe du Monde, le groupe a également ravi ses actionnaires en affichant de belles performances sur son portefeuille de marques en Amérique du Nord et en Asie Pacifique où les ventes ont bondi respectivement de 15,6 % et de 18,8 %. Enfin, le canal de vente en ligne a été très dynamique au deuxième trimestre (+26 %).

Byebye Deutsche Bank et Commerzbank

Le secteur de la finance devrait perdre en représentativité dans le principal indice boursier allemand (DAX 30). Les deux seules valeurs bancaires, Commerzbank et Deutsche Bank, vont être très probablement retirées de l’indice à l’occasion de la prochaine révision de sa composition dans trois semaines. En cause, leur taille de capitalisation boursière résultant de leur parcours décevant. L’an dernier, Commerzbank avait profité de rumeurs sur un possible rapprochement avec UniCredit ou BNP Paribas, mais ce scénario s’est dégonflé depuis le début de l’année et la banque n’atteint pas ses objectifs de réduction de coûts. De son côté, Deutsche Bank pâtit de trois années d’affilée de pertes et fait face à d’incessants litiges. Les deux banques perdent respectivement 31,67 % (Commerzbank) et 34,93 % (Deutsche Bank) depuis le début de l’année.

Les performances de la biotechnologie française cotée

Le baromètre d’Euronext et BiotechBourse étudie la santé économique et boursière des biotech françaises, néerlandaises et belges cotées sur Euronext. Depuis le début de l’année, les jeunes pousses françaises affichent le parcours boursier le moins performant (-13,6 %) par rapport aux néerlandaises (-4,6 %) et surtout aux belges (+66 %). Ces dernières ont été boostées par des résultats cliniques prometteurs et des opérations de fusion-acquisition (ex : OPA de Sanofi sur Ablynx). Toutefois, la cote française n’a pas à rougir ; ses biotechs regorgent de cash pour financer sa R&D et attirent plus d’investisseurs (47 % des 850 millions d’euros levés sur le marché secondaire au premier semestre) que ses homologues néerlandaises et belges.

Dans le reste de l’actualité

« Lego lance ses premiers blocs écolos en canne à sucre » (Les Echos).

Le championnat de Ligue 1 reprend ce soir avec la rencontre Marseille – Toulouse.

Approuvé par les députés mais rejeté par le Sénat, le recours à l’IVG ne sera finalement pas légalisé en Argentine.

Samsung espère redresser la barre avec son nouveau modèle Galaxy Note 9, présenté hier à New York.

Calendrier macro-économique

08h45 : production industrielle (France)

10h30 : investissement des entreprises (Royaume-Uni)

10h30 : balance commerciale (Royaume-Uni)

10h30 : croissance du PIB (Royaume-Uni)

10h30 : productions industrielle et manufacturière (Royaume-Uni)

14h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
31ad76180b
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=fr&admin_bar=1
8a2ee6901f
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
http://investeam.ourlittlecompany.com.sg/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser