Breakfast news | 18 juillet 2018

La plus grande zone de libre-échange au monde

Elle émerge entre l’UE et le Japon : un bassin de 600 millions de consommateurs représentant 30 % du PIB mondial. Les Présidents de la Commission européenne et du Conseil européen sont venus à Tokyo sceller l’accord de libre-échange avec le Premier ministre japonais, dans l’attente maintenant des ratifications des Parlements respectifs. Cet accord supprimera la majorité des droits de douane entre les deux blocs, reconnaîtra de nombreuses indications géographiques protégées et facilitera la participation aux appels d’offres publics.

Le nouveau marché des compagnies aériennes

Alors que le vecteur de croissance du secteur aéronautique provient principalement du carnet de commandes d’avions neufs, Boeing a profité du rendez-vous du Salon de Farnborough pour exposer ses développements sur le marché des services à l’aviation commerciale : maintenance, réparation d’appareils, transformation d’avions, formation d’équipage ou encore aménagement des cabines. Boeing estime ce marché à 8 800 milliards de dollars d’ici à 2037. Le groupe ne couvre aujourd’hui que 35 % des besoins et ne capte que 7 % de parts du marché. Chez Airbus, les chiffres sont plus modestes, mais les ambitions tout aussi grandes.

Ce que pense la Fed de l’économie américaine

A travers le discours de son patron, Jay Powell, prononcé devant le comité bancaire du Sénat, la Réserve fédérale américaine dresse le tableau d’une économie américaine en pleine forme. L’emploi, l’investissement des entreprises, la consommation des ménages sont autant d’indicateurs au vert. L’effet de la politique de Trump reste toutefois l’objet des inquiétudes de l’institution. Alors que la baisse des impôts aura à coup sûr un impact favorable, les ambitions commerciales internationales de Trump se révèleront négatives si elles passent par une hausse pérenne des droits de douane.

Pas de trêve estivale pour les consolidations de télécoms européennes

L’opérateur suédois Telia s’offre les activités norvégiennes du groupe danois TDC pour 2 milliards d’euros. L’objectif affiché est la convergence du fixe et du mobile sur leur panel d’offres. Plus puissants ensemble, ils pourront également challenger le leader du marché norvégien : Telenor, acteur historique.

Dans le reste de l’actualité

L’an dernier, les redressements fiscaux n’ont atteint « que » 17,9 milliards d’euros : un plus bas depuis 2011. Y-a-t-il vraiment moins de fraudes ou le système de contrôle devient-il une passoire ?

Julian Alaphilippe (équipe Quick-Step) remporte la première victoire française du Tour de France 2018.

Trump est revenu sur ses propos soutenant Poutine au Sommet d’Helsinki et a admis l’ingérence russe dans les dernières élections présidentielles.

Les taux des crédits immobiliers ont encore baissé en juin (1,44 % en moyenne).

Calendrier macro-économique

10h30 : indice des prix à la consommation (Royaume-Uni)

10h30 : prix à la production (Royaume-Uni)

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

14h30 : permis de construire (Etats-Unis)

14h30 : mises en chantier (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser