Grégoire Painvin
JMC Asset Management

Le Point des gérants | 8 Mai 2018 | Editorial

La confiance à l’épreuve du risque

La saison des résultats trimestriels bat son plein aux Etats-Unis et affiche, pour l’instant, des
résultats spectaculaires.

Selon le rapport hebdomadaire de Thompson Reuters arrêté au 4 mai, près de 80 % des 409
entreprises du S&P 500 ayant désormais publié leurs résultats du premier trimestre ont battu les attentes du consensus, un score largement supérieur à la moyenne historique (64 %) et
celle des 4 derniers trimestres (75 %). Mieux, la croissance des bénéfices, en agrégé, s’affiche à plus de 25 % !

Des investisseurs nerveux

Cependant, le marché d’actions américain, dans sa globalité, fait du surplace depuis trois mois.
Certes, la volatilité a augmenté, comme nous l’avons indiqué le mois passé, mais le niveau du S&P 500 reste inchangé par rapport à début février. Les bons résultats des entreprises ne semblent donc pas être récompensés par les investisseurs.
En effet, après une publication de résultats, la réaction du cours des prix est globalement négative.
Ainsi, d’après Bloomberg, la performance des titres, à l’issue de la publication de leurs résultats trimestriels, baisse de 0,3 % en moyenne le lendemain de la publication et de près de 1 % sur les 5 jours suivant la publication.

Les investisseurs sont donc devenus nerveux alors que la situation micro-économique reste très favorable. Que se passe-t- il donc ?

Le problème vient peut-être du fait que les bonnes nouvelles sont devenues de mauvaises nouvelles. Le marché d’actions reste un mécanisme qui anticipe les résultats futurs. Or, si les investisseurs anticipent toujours de bons résultats en 2018, ils commencent à se projeter en 2019.
Et, l’année prochaine, les comparatifs d’année en année seront plus difficiles à battre dans un contexte où l’effet stimulant des coupes fiscales sera estompé.

Ainsi, les investisseurs imaginent peut-être qu’il n’y aura plus beaucoup de marge pour une amélioration et, du coup, plus beaucoup de gains à grappiller.

Quel leadership sectoriel ?

Par ailleurs, une autre question importante se pose : quels secteurs pourront continuer de tirer le marché vers le haut ?
La technologie, moteur du marché depuis plusieurs trimestres, est en difficulté depuis quelques mois. Les financières, aussi, semblent être au point mort malgré d’excellents résultats trimestriels. A eux deux, ces secteurs pèsent aujourd’hui pour plus de 40 % du S&P 500. La santé, quant à elle, est entachée par la présence des biotechs, très volatiles et moins favorables aujourd’hui. La consommation discrétionnaire est complètement dominée par Amazon et, dans une certaine mesure, Netflix, deux entreprises avec un penchant technologique important. Les secteurs des industries, de l’énergie et des matières premières restent très cycliques, et les secteurs défensifs n’ont pas la cote aujourd‘hui dans un environnement de hausse des taux. La question du leadership du marché demeure donc ouverte.

Des consommateurs confiants

Enfin, le paysage macroéconomique se brouille avec les taux d’intérêt des bons du trésor américain à 10 ans qui ont franchi le seuil des 3 %. Les risques géopolitiques augmentent avec la possibilité, toujours présente, d’une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, et plus récemment l’annonce de Donald Trump de son retrait des accords sur le nucléaire iranien.

Ainsi, bien que toujours élevée, la confiance des consommateurs ne parvient plus à tirer le marché vers le haut. Et à chaque nouveau risque qui surgit, elle risque de s’effriter un peu plus.

APour l’instant, il n’y a aucune raison de tirer la sonnette d’alarme. A l’issue de nos points trimestriels de gestion avec nos gérants sous-jacents, nous observons qu’ils restent confiants et positifs. La météo du marché d’actions américain, dans son ensemble, affiche toujours un temps ensoleillée. Cependant, des nuages commencent à se dessiner comme une invitation à la prudence.

Grégoire Painvin
8 Mai 2018

S’abonner à nos actualités

  • -
  • -
  • *Champ obligatoire

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
31ad76180b
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=fr&admin_bar=1
8a2ee6901f
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
http://investeam.ourlittlecompany.com.sg/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser