Grégoire Painvin
JMC Asset Management

Le Point des gérants | 18 avril 2018 | Editorial

Zone d’indécision

Avec le retour de la volatilité en 2018, le train S&P 500 est de retour sur les montagnes russes !

Depuis le début de l’année, on décompte 28 jours pendant lesquels l’indice a gagné ou perdu plus de 1% sur une journée, dont 9 jours pendant le seul mois de mars. A titre de comparaison, cela n’était arrivé que huit fois sur toute l’année 2017. Est-ce donc un signe de faiblesse ou d’inquiétude ?

En réalité, c’est la neuvième fois, sur les 30 dernières années, que le S&P 500 gagne ou perd plus de 1 % sur une journée plus de vingt fois sur le premier trimestre de l’année. Si l’on observe la performance de l’indice sur le reste de l’année lors des huit fois précédentes, le S&P 500 a progressé en moyenne de 5,6 %. Trois fois, il a perdu plus de 10% sur le reste de l’année (chutant en moyenne de 21 %), mais a gagné, cinq fois, plus de 10 %, progressant en moyenne de 23 %.

Des tensions géopolitiques accrues

D’un point de vue technique, le S&P se trouve dans une zone appelée par le centre de recherche Asbury Research d’indécision de la part des investisseurs.

Aujourd’hui, l’indice oscille dans une fourchette assez serrée et il faudra attendre qu’il casse soit le support (vers le bas), soit la résistance (vers le haut), avant de connaître la direction que, dès lors, il prendra.

Comme toujours, les investisseurs sont à l’affût de sujets d’inquiétude. Apres l’inflation et la volatilité en février, les risques politiques ont refait surface en mars, nourris par les menaces de guerre commerciale et les mesures de droits de douane instaurées par les Etats-Unis et la Chine. La vague de démissions et licenciements de plusieurs membres de l’Administration Trump — la directrice de la communication Hope Hicks, le conseiller économique Gary Cohn, le Ministre des Affaires Etrangères Rex Tillerson et le conseiller à la sécurité nationale Herbert McMaster — n’a rien fait pour endiguer le sentiment de zizanie qui semble régner à Washington. Enfin, le paysage géopolitique s’est encore récemment tendu, notamment au Moyen-Orient, culminant par des frappes aériennes sur la Syrie le weekend dernier.

Des signes économiques positifs

Cependant, il reste encore de nombreux signes positifs. Les indicateurs économiques restent bien orientés aux Etats-Unis. L’inflation, source d’inquiétude en février, s’est apaisée. La situation a même été jugée assez positive pour permettre à la Fed de remonter ses taux directeurs, pour la première fois sous la direction de Jérôme Powell, le nouveau patron de la banque centrale américaine. Ce nouveau tour de vis est survenu sans affoler les marchés. Enfin, la nouvelle saison des résultats trimestriels a démarré aux Etats-Unis de façon positive, même si les premiers bons résultats n’ont pas été récompensés par les investisseurs.

Nous continuons de penser que les risques fondamentaux (d’un krach boursier, d’une récession économique ou d’un véritable fiasco politique type « impeachment ») restent aujourd’hui éloignés aux Etats-Unis et que les perspectives à moyen terme (9-12 mois) restent positives. Si la prudence est certs de plus en plus de mise, il est encore trop tôt pour sauter du train.

Grégoire Painvin
18 avril 2018

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser