David Dehache
Société de Gestion Prévoir

Le Point des gérants | 10 janvier 2018 | Editorial

Inflation et pricing power

En ce début d’année, il convient de s’interroger sur de possibles nouvelles tendances qui pourraient impacter les marchés et, à bien y regarder, il se pourrait que l’une d’elles soit déjà en marche…

Des sources potentielles d’inflation

Depuis son point bas observé début 2016, le cours du baril (Brent ou WTI) a doublé et se traite désormais environ 20 % plus cher que le cours moyen de 2017. Cela va avoir très certainement un impact sur l’inflation — à la fois direct (hausse du prix à la pompe) et indirect (hausse des coûts de production répercutée dans les prix de vente). De leur côté, les Etats-Unis viennent de mettre en place un paquet fiscal destiné à stimuler l’économie. Instauré dans un contexte de taux de chômage tombé à 4,1 % — quasiment le plus bas de ces 30 dernières années — ce plan de relance pourrait créer une pression à la hausse sur les salaires et générer de l’inflation, d’autant que ce plan allège également la pression fiscale sur les particuliers qui pourront dépenser plus.

Tandis que des sources potentielles d’inflation émergent, les forces baissières sur l’inflation se tarissent.

Des forces baissières qui s’épuisent

Voyons ce qui se passe en Chine qui a été une nation motrice derrière la baisse de prix de nombreux produits manufacturés. Cette baisse était due en partie à l’abondance de main d’œuvre bon marché qui trouvait sa source dans l’exode rural de paysans en quête de travail dans les villes. Or, cette source commence à s’épuiser, le taux d’urbanisation en Chine avoisinant désormais les 60 %.

Par ailleurs, la baisse des prix venait aussi des surcapacités chroniques en Chine. La surabondance des produits forçait les acteurs à baisser les prix et rechercher des débouchés à l’étranger, exportant ainsi une déflation. Or, depuis 2016, les autorités chinoises entreprennent des réformes qui visent les secteurs excédentaires en capacités, notamment via des limitations sur leur financement. Là encore, une force baissière sur les prix s’éloigne…

A qui profitera la tendance

A ce stade, il est impossible d’affirmer que l’inflation est de retour. Cependant, si ce scénario se confirme, il est intéressant de rechercher qui pourrait en bénéficier.

Or, il se trouve qu’un pays lutte depuis 25 ans contre une déflation du prix des actifs, liée à une absence d’inflation des biens de consommation : le Japon. Son premier ministre, Shinzo Abe, a demandé à la banque centrale de mettre en place une politique favorisant un retour de l’inflation vers 2 %. Par ailleurs, le Japon a désormais un taux de chômage très bas, à 2.8 %. La situation sur le marché de l’emploi commence à montrer des signes de tension qui s’illustrent dans la hausse de 3 à 4 % des salaires que les syndicats souhaitent obtenir. Une hausse des salaires augmenterait le pouvoir d’achat de la population, favorisant ainsi la consommation et les prix. Cette hausse de la consommation devrait stimuler les profits des entreprises japonaises, d’autant que le gouvernement pourrait proposer, à la cession de la Diète fin janvier, un système incitatif consistant à baisser le taux d’impôt à 25 % (au lieu de 30 %) pour les entreprises qui augmenteraient les salaires de 3%.

Enfin, si l’inflation fait son retour, il sera urgent et judicieux de faire le tri entre les sociétés qui détiennent un pouvoir de fixation des prix (pricing power) de celles qui n’en ont pas. Or, ce pricing power est précisément une des caractéristiques essentielles que l’on retrouve au sein des sociétés de qualité.

David Dehache
10 janvier 2018

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser