Grégoire Painvin
JMC Asset Management

Le point des gérants | 10 décembre 2016 | Editorial

Party like it’s 1999!

Tout va pour le mieux ! Il y a quelques semaines, les quatre indices phares d’actions américaines — S&P 500, Dow Jones Industrials, Nasdaq Composite, Russell 2000 — atteignaient leur plus haut historique le même jour. Ce fut la première fois depuis 1999 que ces indices touchaient de nouveaux pics de clôture simultanément. La publication initiale du PIB américain au 3ème trimestre est sortie au-dessus des attentes. Le chômage n’a pas été aussi bas depuis 2007 et les niveaux de salaires sont en train de remonter. La confiance des ménages reste élevée. Les fondamentaux des entreprises sont bons… Bref, tout va bien !

Scenario consensus

La semaine prochaine, la Fed devrait, en toute vraisemblance, annoncer une hausse des taux, justifiée par la bonne santé de l’économie américaine et surtout par un niveau d’inflation plus acceptable. En effet, le point mort d’inflation à 5 ans dans 5 ans — une mesure de la Fed estimant l’anticipation à long terme de cet indicateur économique — a atteint 2 %. Ce qui peut paraître bas, mais cet indice affichait 1,3 % début juillet.
De plus, la politique économique du président-élu se présente comme résolument pro-croissance et inflationniste. En seulement quelques semaines, le reflation trade aux Etats-Unis est ainsi devenu le scenario le plus consensuel. Au regard des flux, les valeurs cycliques (énergie, industrie), financières et les petites capitalisations ont toutes le vent en poupe, tandis que les valeurs défensives ou liées à la chasse au rendement ont été fortement pénalisées. Tout va donc pour le mieux…

Dr. Donald and Mr. Trump

Mais — car il faut bien un mais, si les manœuvres souhaitées par le président-élu (augmentation des dépenses fiscales, réduction d’impôts, plan de grands travaux…) devraient effectivement booster l’économie à court terme, il se peut que ce scenario s’avère trompeur.
Tout d’abord, il y a le problème de la dette qui, déjà élevée, pourrait atteindre des niveaux insupportables. Dans un environnement de taux haussiers, le service de cette dette deviendrait de plus en plus coûteux, limitant ainsi la croissance économique future du pays. De plus, l’appréciation du dollar, autre pan du scenario-consensus, est typiquement déflationniste et pourrait former un couvercle à l’augmentation anticipée de l’inflation. Est-ce que les marchés anticiperaient plutôt un Président déflationniste ? On en a vu des surprises cette année !
Enfin, quel Président aura-t-on vraiment ? Un M. Trump, qui fait de beaux discours présidentiels et des choix astucieux pour son cabinet, ou un Docteur Donald, qui tweete au milieu de la nuit pour insulter des civils ? Arrivera-t-il à manœuvrer le congrès, même à majorité républicaine, afin de mettre en application ses différents projets ?
Toujours est-il que, selon une étude récente de BCA Research, les secteurs qui tendent à surperformer pendant les périodes inflationnistes sont ceux de la santé, l’énergie et l’immobilier, tandis que les télécoms, les services publics et la technologie généralement sous-performent.

Grégoire Painvin
Le 10 décembre 2016

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser