Armin Zinser
Société de Gestion Prévoir

Le point des gérants | 10 NOVEMBRE 2016 | Editorial

Alea Jacta Est…

Ou les chiens qui aboient ne mordent pas.

OK ! Les Américains ont enfin voté et, Dieu merci, le spectacle pitoyable de la campagne électorale est enfin clos. Comme souvent, les premiers perdants sont les instituts de sondage car, une fois de plus, ils se sont « trumpés » !

Disruption

A présent, le président élu va bénéficier non seulement de la majorité au sénat mais aussi au congrès. Ainsi, il devrait avoir les mains libres pour imposer sa politique beaucoup plus facilement que son prédécesseur. Le succès d’un candidat comme Trump ne se résume pas à sa personne ; il exprime la déception et la colère d’un peuple débordé par la mondialisation, la numérisation et le multiculturalisme de la société. Bien sûr, la mondialisation enrichit, mais tout le monde n’en bénéficie pas, ou très peu, et beaucoup se trouvent débarqués sur le bord de la route. « Disruption » est le mot clé pour une minorité, mais une menace pour le reste de l’humanité et les non-initiés. Ce n’est pas la faute du capitalisme en lui-même, mais plutôt l’absence de ses retombées positives… Et il n’est guère surprenant que la chasse aux élites soit quelque part lancée !

Une plus grande volatilité

Quel va être maintenant l’impact de cette élection sur les marchés d’actions ?
D’abord, une plus grande volatilité, car un président comme Trump est sûrement moins prévisible que le président Obama ou que Mme Clinton. Cette dernière aurait simplement assuré une certaine continuité, même si la direction empruntée — plus de réglementations, d’impôts, de contrôle des prix, etc. — n’aurait pas forcément été la bonne.
Toutefois, il est curieux de constater que, durant la campagne, les marchés ont semblé privilégier le programme de Clinton au détriment de celui de Trump. Sauf que, une fois digéré le premier émoi suscité par la surprise, les marchés se sont immédiatement repris, faisant montre d’un comportement quasi identique à celui observé à l’occasion du Brexit. Ainsi, va le monde qui continue de tourner…

Le visage de Janus

Le peu du programme économique connu du président élu a le visage de Janus : une face tournée vers un protectionnisme perçu négativement (mais les Etats-Unis n’ont jamais été un enfant de chœur sur cette question) et l’autre face vers des mesures positives, parmi lesquelles nous retenons une baisse substantielle des taxes et impôts et, surtout, un vaste programme d’investissements dans les infrastructures dont le pays a grandement besoin… Un modèle peut-être à suivre pour l’Europe et, en particulier, pour l’Allemagne.
Cependant, la mise en place de toutes ces mesures prendra du temps et leurs effets ne seront pas visibles de suite, peut-être même pas en 2017. En revanche, la Fed va réfléchir à deux fois avant de remonter les taux d’intérêt directeurs en décembre. Les chances du statu quo de sa politique monétaire se renforcent, ce qui devrait être positif pour les marchés. Cela dit, les bourses pourraient être tentées de miser tout de suite sur les titres susceptibles de profiter d’un maintien des taux d’intérêt bas, à savoir les valeurs du secteur immobilier ainsi que celles ayant un cash-flow stable.

Impact sur les européennes

Concernant les investissements dans les infrastructures, peu de valeurs européennes pourront en profiter : America first est clairement la nouvelle politique US. Cependant, des valeurs telles que Heidelberger Cement, CRH, ou Lafarge-Holcim pourraient tirer leur épingle du jeu. Les valeurs d’armements, Rheinmetall ou Thales, devraient également en profiter. En revanche, les sociétés fortement investies au Mexique et à fort chiffre d’affaires en Amérique du Nord devraient pâtir de la politique protectionniste (hausse des droits de douane) de Trump. Cela peut concerner par exemple des brasseurs tels que Heineken et Inbev Anheuser-Busch.
Pour conclure, il me reste le bon mot de Winston Churchill qui disait que les Américaines trouvent

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser