Grégoire Painvin
JMC Asset Management

Le point des gérants | 23 MAI 2016 | Editorial

Stand-by

SELON LE CELEBRE ADAGE de Wall Street, c’est la période de l’année où il faut être vendeur. Sell in May and go away! En d’autres termes, vendons nos positions en mai pour les racheter après l’été, généralement aux alentours d’octobre.
L’histoire montre que les rendements de marché sont en moyenne plus élevés entre octobre et avril qu’ils ne le sont entre mai et septembre. Les raisons de ce phénomène sont nombreuses et diverses.
Certains soutiennent que l’activité économique faiblie pendant la période estivale. Selon d’autres, la bourse serait historiquement liée au cycle agricole, faisant référence aux fermiers qui empruntaient durant le printemps avant de pouvoir vendre leur récolte à l’automne. L’impact du cycle agricole s’est sûrement dissipé mais les croyances restent. Les chiffres le confirment. Depuis 1990, le rendement moyen du S&P 500 (avec dividendes réinvestis) sur la période allant du 1er mai au 30 septembre est de 0,8%, alors qu’entre le 1er octobre et le 30 avril, il est de 10%.
En pratique, le proverbe est discutable. Quand faut-il vendre en mai ? Quand doit-on racheter en automne ? Au final, c’est assez arbitraire et cela ne doit pas constituer la base d’une décision d’investissement. Mais Wall Street est friand de statistiques !

Un contexte singulier
Qu’en sera-t-il cette année ? Impossible à dire sans boule de cristal. Toutefois, nous noterons qu’un certain nombre de signes de faiblesse sont récemment apparus. L’économie américaine, bien que relativement solide par rapport au reste du monde, s’est fragilisée.
La première estimation du PIB américain au premier trimestre 2016 affichait une croissance de 0,5% en rythme annuel. Les chiffres de l’emploi publiés la semaine dernière sont médiocres avec une création de 160.000 emplois en avril, bien en-dessous des 200.000 attendus. La saison des résultats trimestriels des entreprises touche à sa fin et le bilan est mitigé. Bien que les chiffres dans l’ensemble aient dépassés les attentes des analystes dont les prévisions avaient été revues à la baisse, les bénéfices ont affiché un quatrième trimestre de baisse consécutif. Nous sommes dans un contexte très singulier dans la mesure où les bénéfices des entreprises dans leur globalité diminuent alors que le S&P 500 reste proche de son plus haut historique !

Ainsi, nous entamons peut-être une période de fin de cycle. Après plus de cinq années d’ascension inexorable, le S&P 500 poursuit une période de consolidation entamée il y a maintenant presque un an et demi. Historiquement, le marché sort d’une telle période dans la même direction qu’il y est entré.
Certes, avec des politiques monétaires hyper accommodantes et une Fed désormais en standby, les banques centrales soutiennent indéniablement les marchés d’actions. Par ailleurs, un vrai krach boursier se déroule généralement dans un contexte de récession, scenario aujourd’hui peu probable aux Etats-Unis. Cependant, les risques persistent et le sentiment des investisseurs reste très négatif, au vu des flux et des pondérations sectorielles.

Nous sommes encore loin du mouvement d’euphorie qui précède une crise boursière. Finalement, une position neutre et prudente reste de mise avant qu’une tendance plus prononcée puisse se dégager

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser