Grégoire Painvin
JMC Asset Management

Le point des gérants | 04 AVRIL 2016 | Editorial

Que se passe-t-il à la Fed ?

LA BANQUE CENTRALE AMERICAINE apparaît désormais divisée, voire même piégée. Après avoir augmenté ses taux en décembre dernier pour la première fois en presque une décennie, en annonçant le démarrage d’un durcissement monétaire, certes graduel, Janet Yellen a renfilé son costume de colombe. La Fed a fait marche arrière en indiquant non plus 4, mais peut-être 2 nouvelles hausses cette année. Et encore, même ça, risque d’être délicat. Plus vraisemblablement, il pourrait n’y avoir aucune hausse cette année.

D’une part, le fait qu’elle se dise uniquement data dependent, par rapport aux données de ses deux mandats, à savoir le plein emploi et la stabilité des prix, la Fed a bien montré que les girations globales sont également prises en compte. Or, la fragilité de la croissance économique mondiale, les inquiétudes quant à la perspective d’un Brexit, les attentats terroristes et autres tensions géopolitiques n’amoindrissent pas les craintes. Même aux Etats-Unis, l’économie, qui reste relativement en bonne santé, commence cependant à montrer certains signes de fébrilité.
D’autre part, l’élection présidentielle qui se dessine aux Etats-Unis promet d’être riche en divertissement. Le vote contestataire est de mise et la montée des extrêmes évidente, tant chez les Républicains que dans le camp des Démocrates. La Fed n’a surement pas envie de rajouter de l’huile sur le feu, de nouvelles hausses pouvant en effet facilement faire dérailler le train.

Un autre tour de montagnes russes ?
Et ce train n’est plus un TGV mais un charroi sur des montagnes russes. Sur le premier trimestre 2016, le S&P 500 a d’abord baissé de près de 10% avant de se reprendre et finir à des niveaux similaires à ceux du début de l’année. Le marché est devenu un marché de trading. D’ailleurs, Jim Paulsen, chef stratégiste chez Wells Capital Management, remarque éloquemment dans une note récente, que le marché d’actions américaines pourrait être rentré en mode bunny.

Pour résumer : en mode bull, le marché monte ; en mode bear, le marché baisse ; et en mode bunny, le marché sautille, plus ou moins violemment, mais dans une tendance relativement plate. Et, en effet, sur les 15 derniers mois, et malgré quelques turbulences prononcées, le S&P 500 (dividendes non réinvestis) a dégagé un gain exceptionnel de… 0,04% !

Tant que la Fed et les principales banques centrales resteront accommodantes, sans briser la confiance des investisseurs, les marchés d’actions pourraient poursuivre leur marche haussière. Le lancement, cette semaine, de la saison des résultats trimestriels des entreprises américaines devrait permettre à tous de se faire une meilleure idée de la situation actuelle.
Certaines sources prédisent un quatrième trimestre consécutif de perte, mais qu’un plus bas pourrait être fixé cette fois-ci. Toutefois, nous nous attendons à ce que la volatilité persiste, au vu de la fragilité de l’économie mondiale et des incertitudes concernant la politique monétaire américaine. Ces montagnes russes, dites le S&P 500, ne semblent pas avoir fini de chahuter les voyageurs qui devront patienter avant la prochaine descente car il est fort probable qu’un second tour soit offert.

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser