Grégoire Painvin
JMC Asset Management

Le point des gérants | 13 Juillet 2017 | Editorial

Pour l’instant, tout va bien

Le deuxième trimestre vient de s’achever et il est temps de faire un point à la mi-temps 2017.

Sur la première moitié de l’année, le marché d’actions américain a enregistré un gain, en devise locale, supérieur à sa moyenne annuelle depuis 1927. Et ce, avec une volatilité historiquement basse. Cependant, le marché n’a pas du tout suivi le script que les investisseurs anticipaient en début d’année.

En effet, après les élections présidentielles et la victoire surprise de Donald Trump, le consensus tablait sur la poursuite du Trump Trade : une relance de l’économie par la croissance grâce à des coupes fiscales, une refonte du paysage règlementaire et des projets de grands travaux rooseveltiens. Ces mesures auraient ainsi engendré une situation reflationniste, une hausse du dollar et des taux. Ce scenario devait bénéficier aux valeurs financières, industrielles et énergétiques ainsi qu’aux matières premières.

Contre toute attente

Or, pour l’instant, force est de constater que le Trump Trade s’est renversé assez rapidement. Les secteurs qui devaient être les plus pénalisés par l’agenda annoncé et les promesses de Trump, ont surperformé, notamment la technologie et la santé qui ont tous deux grimpés de plus de 16% sur le premier semestre, tirant le marché vers le haut.

Alors, qu’attendre de la deuxième moitié de l’année ? Le marché américain, reflété par le S&P 500, est proche de son pic historique et continue d’être tiré par un petit nombre de valeurs. Le secteur de la technologie, moteur de la première mi-temps, a récemment dévissé et celui de l’énergie est reparti à la baisse.

Les valorisations restent élevées dans l’ensemble, mais les investisseurs apparaissent complaisants, au vu de l’indice VIX qui reste à un niveau proche de son plus bas historique. Les niveaux de l’inflation vont dans le mauvais sens — aux yeux de la Fed en tout cas — et la banque centrale maintient sa volonté de normaliser sa politique monétaire en poursuivant sa hausse des taux directeurs et en entamant la réduction de son bilan d’actifs. En toute vraisemblance, les grands projets de Trump pour l’économie américaine ne devraient pas se matérialiser de sitôt.

Une situation toujours porteuse

Si tout ceci peut paraître pessimiste, nous restons positifs. L’économie américaine demeure stable et robuste. La croissance, quoique plus faible au premier trimestre que prévu, devrait se reprendre pour finir l’année entre 2 % et 2,5 %. Les fondamentaux des entreprises américaines restent bons dans l’ensemble. Une nouvelle saison de résultats trimestriels vient de démarrer et devrait afficher un quatrième trimestre consécutif de hausse des bénéfices en agrégé. Les acteurs économiques sont toujours confiants et, pour l’instant, la Fed reste très accommodante même si elle semble vouloir durcir le ton. Dans l’ensemble, la situation et les conditions financières restent porteuses.

Bien évidemment, nous ne sommes pas à l’abri d’un évènement imprévisible – un tweet maladroit, un incident diplomatique, une crise géopolitique, voire un conflit militaire. Tôt ou tard, le train déraillera mais il est impossible de savoir quand cet incident arrivera. En bourse, il n’y a pas de cloche qui signale la fin de la récré.

Nous n’anticipons pas un tel évènement avant 2018, voire 2019. D’ici là, la marche haussière du marché d’actions américain devrait perdurer, ponctuée d’une (ou plusieurs) petites corrections, occurrences tout à fait saines en temps normal. Toutefois, nous notons que ce n’est plus un environnement à bas risque comme le suggère la volatilité d’aujourd’hui. Peut-être ne sommes-nous pas en temps normal ?

Grégoire Painvin
Le 13 juillet 2017

© Copyright - Investeam Design by O.L.C
31ad76180b
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=fr&admin_bar=1
8a2ee6901f
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
http://investeam.ourlittlecompany.com.sg/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser